Quelles conditions sont demandées pour assurer un scooter sans bsr ?

Cultureua.com » Administration » Assurance » Quelles conditions sont demandées pour assurer un scooter sans bsr ?

Comme pour les voitures sans permis, il existe des exceptions pour les scooters. Si vous n’avez pas encore l’âge de passer le test de conduite ou si vous avez perdu le vôtre à cause d’innombrables infractions, vous pourrez toujours opter pour le scooter sans BSR. Comment l’assurer puisque c’est une démarche obligatoire ? Toutes les informations par ici !

Conduire un scooter sans permis

Vous l’ignoriez peut-être jusque-là, mais il est possible de conduire des scooters sans permis, mais certes pas pour tout le monde ! Actuellement en France, les seules personnes concernées par la conduite d’un scooter sans permis sont celles nées avant le 31 décembre 1987. Ces personnes ne nécessitent pas de formation et peuvent donc très bien acheter un scooter et le conduire sans avoir à fournir le moindre justificatif. Autrement, il est impératif de fournir un justificatif, soit un BSR (désormais appelé AM). Le Brevet de Sécurité Routière a en effet été définitivement remplacé par le terme permis AM en 2013. Pour pouvoir le passer, il est nécessaire de suivre une formation de sept heures précédée par l’examen de l’ASSR niveau 1 puis niveau 2. La formation contient trois étapes primordiales contenant des apprentissages de la conduite en circulation et hors circulation en plus de quelques notions théoriques. 

Conditions pour assurer un scooter sans permis

Beaucoup de personnes se posent les questions : comment assurer un scooter BSR ? Est-ce obligatoire ? Nous vous rappelons donc que la loi est très claire à ce sujet puisque tout véhicule terrestre à moteur doit être assuré. Quelle que soit donc la nature de votre véhicule, ou du fait qu’il nécessite ou pas la détention d’un permis, vous devrez impérativement procéder aux démarches nécessaires pour l’assurer. Il est obligatoire d’assurer le scooter avec au minimum la garantie de responsabilité civile (appelée R) qui protège les tiers d’un accident responsable.

Libre à vous bien sûr d’opter pour une autre formule comme la formule tous risques même si cette dernière peut s’avérer plus chère. Rappelons que le but n’est pas de se ruiner, et que les parents des jeunes de 15 ans par exemple ne souhaitent pas non plus se ruiner mais espèrent tout de même pouvoir protéger leurs enfants. Il serait donc bon de savoir que dans ce cas-là, vous ne pourrez obtenir de dédommagement si jamais vous avez un accident et que le véhicule est endommagé. Pour rappel, voici les offres qui s’offrent aux détenteurs des scooters sans permis.

assurer un scooter sans bsr

  • L’assurance au tiers (responsabilité civile incluse).
  • L’assurance tiers + (appelée tiers complémentaire).
  • L’assurance tous risques.

Pour ce qui est des conditions, il n’y en a à priori pas vraiment puisqu’il vous suffit d’opter pour l’une des formules selon votre situation et votre budget. Il vous suffira ensuite de e consulter les différentes offres grâce à un comparateur de devis pour pouvoir faire des économies importantes tout en conservant le rapport qualité/prix intéressant que vous souhaitez ! Il s’agit d’un outil qui est donc très intéressant et que vous devriez toujours utiliser lorsque vous êtes confrontés à un choix entre différents produits ou différents services. Nous espérons que ces informations vous ont été utiles, bon courage pour vos démarches !

Trouver une assurance scooter pas chère

Il est grand temps de rentrer dans le vif du sujet. Comment trouver une assurance pour votre scooter que vous utilisez sans même avoir votre BSR ? Rassurez-vous, il existe des solutions peu onéreuses, comme cette très bonne assurance pour scooter. Pour 14 euros par mois, vous pouvez déjà être couvert avec Assurance en Direct. Évidemment vous aurez le choix entre plusieurs formules, si vous souhaitez avoir davantage de garanties notamment contre le vol ou l’incendie. Le mieux est de commencer par faire un devis en ligne. Libre à vous ensuite d’y donner suite. Vous pourrez faire la souscription également en ligne.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’outil informatique, vous pouvez les appeler ou vous faire rappeler par un conseiller. Après avoir payé un acompte, vous recevrez tous les documents par mail. Rassurez-vous, le paiement est sécurisé si vous payez avec votre carte bancaire. Un dernier petit conseil qui vous permettra j’espère, de choisir votre future assurance pour scooter : il s’agit de faire un point sur les garanties qui vous semblent essentielles. Voulez-vous simplement couvrir votre scooter au tiers car il est vieux et plus en très bon état ? Ou au contraire l’assurer tous risques car vous venez tout juste de le récupérer chez un concessionnaire ?