Peut-on estimer soi-même sa maison ?

Cultureua.com » Immobilier » Peut-on estimer soi-même sa maison ?

Vous voulez un lieu de vie plus grand, plus petit, déménager ailleurs, changer de vie ou votre situation familiale change… Mais vous êtes propriétaire de votre maison et vous ne souhaitez pas la garder dans votre patrimoine immobilier. Vous décidez donc de la vendre, mais pas à n’importe quel prix. Et pour cela, il va falloir en déterminer un prix juste.

En premier lieu, vous demandez à des professionnels de l’immobilier, mais leur offre ne vous satisfait pas. Vous décidez donc de voir pour l’estimer vous-même.

peut on estimer soi meme sa maison

Alors peut on estimer soi meme sa maison ?

La réponse est oui, vous pouvez estimer votre maison vous-même. Il faudra cependant le faire dans les règles de l’art afin d’en donner un prix juste. Et lorsqu’il s’agit de notre propre bien, cela peut s’avérer plus compliquer que prévu.

En effet, il y a un aspect affectif non négligeable et à prendre en compte. Votre maison, c’était votre projet de vie à une époque. Certes, cette époque est passée et vous êtes sur un nouveau départ. Mais, il n’en reste que dans votre maison, vous avez vécu des bons moments, des moments moins bien. Et que tout cela est ancré en vous et lors de l’estimation, ces souvenirs reviennent souvent à la surface. Il est donc important de les mettre de côté lorsque vous souhaitez votre propre bien.

Il faut pour cela arriver à voir votre habitation comme si c’était la première fois. C’est votre premier rendez-vous avec la maison. Essayer d’avoir un œil neuf sur elle.

Il va donc vous falloir être objectif sur ses points forts, ses points faibles.

Par exemple : des w.c. dans la même pièce que la salle de bain peut-être un point faible surtout si ce les seuls de l’habitation. N’avoir qu’un espace toilette pour trois ou quatre chambres est également un point faible. En effet, on peut supposer qu’une famille de quatre ou cinq personnes peut vivre dans cette maison. Et un seul w.c. pour cinq personnes, c’est peu. C’est ce genre de détails auxquels vous ne faites plus attention, qu’il va falloir prendre en compte dans l’estimation.

Il vous faudra également éviter de penser au prix d’achat à l’époque où vous êtes devenu acquéreur. Le marché évolue et votre maison de l’époque était peut-être en moins bon état ou en meilleur état. Les travaux que vous avez effectués comptent dans l’estimation.

Par exemple : elle a pris de la valeur si vous avez créé une cuisine équipée qui n’existait pas à l’époque de l’achat. Mais est-ce que cette cuisine est toujours fonctionnelle et pas trop « vieillotte » à ce jour ?

Il vous faudra également regarder les prix du marché dans votre quartier. À combien se sont vendus les maisons du voisinage et quand ? Le quartier joue aussi dans l’estimation générale. Si vous êtes au milieu de nulle part et loin de tous commerces ou si vous êtes en ville, l’impact sur le prix est différent.

Il faudra également estimer le prix des potentielles rénovations du futur acheteur surtout si vous avez du papier peint qui se décolle par exemple, il y aura forcément des travaux de remise à neuf.

Pour vous aider, il existe des simulateurs d’estimation qui vous permet de vous poser les bonnes questions et qui définit en fonction de l’année de construction, de votre adresse et des caractéristiques de votre maison (nombres de pièces, garage…) un prix de base.