Comment apprendre le trading ?

Cultureua.com » Finance » Comment apprendre le trading ?

Le trading consiste à acheter et vendre des actions, des matières premières, etc. dans le but de tirer un profit le plus rapidement possible. Si l’on sait s’y prendre, cela peut devenir très rentable. À la différence de l’investisseur, le trader vend ses parts le plus rapidement possible. Un investisseur lui, gagne des bénéfices sur le long terme. Trader peut devenir un métier, mais il est aussi possible d’en faire une source de revenus complémentaires, dans la mesure ou la personne sait s’y prendre.

Avec la bonne méthode, tout le monde peut arriver à trader.

trader en ligne

 

Apprendre trading, quelle méthode pour débutant ?

Lorsqu’on est débutant et que l’on commence seulement à se renseigner sur le trading, il est fortement déconseillé de se lancer directement sur les marchés financiers. En revanche, il est tout à fait possible de s’entraîner sur des plateformes démonstratives. Cela permet de se faire la main, de comprendre un peu mieux les enjeux du trading.

Trouver la bonne stratégie est la clé

Pour pouvoir trader et que ça rapporte rapidement, il faut trouver la bonne stratégie. C’est-à-dire, savoir quand prendre position. Il existe plusieurs stratégies et la vôtre va dépendre de votre profil. La plus simple est la stratégie directionnelle. Le trader doit spéculer sur des marchés financiers, en se renseignant au niveau de la montée de la Bourse, des taux de change, etc. Le trader achète un actif et lorsque son prix augmente, le trader gagne de l’argent. Il peut décider de le vendre, ou de le garder en espérant qu’il monte plus. Si les spéculations étaient fausses, le trader perd de l’argent.

La stratégie de carry trade est similaire, mais il y a un facteur supplémentaire. Il faut analyser les taux d’intérêts entre les devises, en tenant compte de la banque centrale. Cette méthode est donc réservée aux personnes ayant déjà spéculé sur les marchés financiers.

Les deux autres stratégies sont réservées aux professionnels. Le trading optionnel est le fait d’acheter des combinaisons d’actions dans le but d’augmenter rapidement le rendement. Ils se servent des lettres grecques utilisées en finances pour connaître les risques de placements. La dernière stratégie est celle de l’arbitrage. Il s’agit d’acheter et de vendre au même moment, deux produits identiques et gagner la différence de prix. Cela fonctionne si l’actif financier est coté par différentes places boursières.

De la patience et de la rigueur

Trader demande de la patience. En effet, un trader débutant est moins enclin à accepter de perdre. Pourtant, c’est inévitable. Aucune stratégie est meilleure que l’autre. Certaines demandent juste plus de temps d’apprentissage. Lorsque vous avez choisi votre stratégie et que vous avez analysé les différents marchés sur les plateformes de démonstration, vous êtes prêt à trader « pour de vrai ».

Si vous perdez, n’abandonnez pas. Vous apprendrez de vos erreurs. Le plus important, faites confiance à votre stratégie. Une fois que vous comprendrez bien comment fonctionnent les marchés financiers, vous pourrez rapidement devenir rentable. Un trader débutant gagne potentiellement jusqu’à 4 000 euros par mois lorsqu’il y consacre ses journées.

Faire les meilleurs bénéfices avec des CFD en se faisant accompagner

Le trading doit donc s’aborder avec prudence. Pour éviter tout risque d’endettement, il est fortement conseillé aux débutants de prendre conseil auprès d’un organisme reconnu pour ses compétences en la matière. Ces structures vous accompagnent pour vous guider dans vos premiers pas de trader ou se chargent de gérer votre portefeuille. Cette option est d’ailleurs conseillée dans le cas des CFD.

Une gestion professionnelle pour vos CFD

Gérer un portefeuille de CFD (ou contracts for difference) par exemple, demande des connaissances particulièrement. Ces produits financiers vous permettent de parier sur les variations d’un actif que vous ne possédez pas. Ces variations peuvent être à la hausse ou à la baisse. En résumé, vous spéculez sur des valeurs dont n’êtes pas propriétaire.

Le choix des CFD est relativement. Toutefois, leur vente est très réglementée. Seuls certains prestataires de services d’investissement (PSI) agréés par l’AMF ou bénéficiant d’un passeport pour les proposer en France sont autorisés à les vendre. Aucune proposition par voie de démarchage n’est donc possible. 

Les CFD sont plutôt réservés à des traders avertis qui possèdent une connaissance très fine des marchés financiers. Ils ont toutes les capacités pour trader les CFD aux meilleurs spreads. Le spread est très facile à calculer. Il suffit de faire la différence entre le prix d’achat de l’actif et son prix au moment de la revente. Le montant obtenu s’annonce en points, ou pips.

Si cela peut paraître simple, les CFD, comme tout placement et investissement, comportent des risques à ne pas négliger. Il est, en effet, très facile de perdre gros et vite. Les variations du marché sont difficiles à anticiper et extrêmement volatiles. Ainsi, un ordre d’achat ou un ordre de vente donné trop tard peut vous faire passer à côté d’une bonne affaire ou au contraire, vous faire perdre de l’argent, et cela, en quelques secondes.

C’est pourquoi il est essentiel de choisir un partenaire compétent qui vous fera trader les CFD aux meilleurs spreads.

Les frais inhérents à un investissement dans un CFD

Que vous soyez accompagné dans votre gestion ou que vous laissiez la main à un trader professionnel, l’achat et la vente de CFD entraîne des frais. Ceux-ci correspondent au coût du spread. Cela signifie qu’ils se calculent sur la différence entre le prix d’achat et le prix de vente du CFD. La plupart du temps, il s’agit d’une commission proportionnelle, mais une commission minimale est également à prévoir.

apprendre trading

Faire les meilleurs bénéfices avec des CFD en se faisant accompagner

Le trading doit donc s’aborder avec prudence. Pour éviter tout risque d’endettement, il est fortement conseillé aux débutants de prendre conseil auprès d’un organisme reconnu pour ses compétences en la matière. Ces structures vous accompagnent pour vous guider dans vos premiers pas de trader ou se chargent de gérer votre portefeuille. Cette option est d’ailleurs conseillée dans le cas des CFD.

Une gestion professionnelle pour vos CFD

Gérer un portefeuille de CFD (ou contracts for difference) par exemple, demande des connaissances particulièrement. Ces produits financiers vous permettent de parier sur les variations d’un actif que vous ne possédez pas. Ces variations peuvent être à la hausse ou à la baisse. En résumé, vous spéculez sur des valeurs dont n’êtes pas propriétaire.

Le choix des CFD est relativement. Toutefois, leur vente est très réglementée. Seuls certains prestataires de services d’investissement (PSI) agréés par l’AMF ou bénéficiant d’un passeport pour les proposer en France sont autorisés à les vendre. Aucune proposition par voie de démarchage n’est donc possible. 

Les CFD sont plutôt réservés à des traders avertis qui possèdent une connaissance très fine des marchés financiers. Ils ont toutes les capacités pour trader les CFD aux meilleurs spreads. Le spread est très facile à calculer. Il suffit de faire la différence entre le prix d’achat de l’actif et son prix au moment de la revente. Le montant obtenu s’annonce en points, ou pips.

Si cela peut paraître simple, les CFD, comme tout placement et investissement, comportent des risques à ne pas négliger. Il est, en effet, très facile de perdre gros et vite. Les variations du marché sont difficiles à anticiper et extrêmement volatiles. Ainsi, un ordre d’achat ou un ordre de vente donné trop tard peut vous faire passer à côté d’une bonne affaire ou au contraire, vous faire perdre de l’argent, et cela, en quelques secondes.

C’est pourquoi il est essentiel de choisir un partenaire compétent qui vous fera trader les CFD aux meilleurs spreads.

Les frais inhérents à un investissement dans un CFD

Que vous soyez accompagné dans votre gestion ou que vous laissiez la main à un trader professionnel, l’achat et la vente de CFD entraîne des frais. Ceux-ci correspondent au coût du spread. Cela signifie qu’ils se calculent sur la différence entre le prix d’achat et le prix de vente du CFD. La plupart du temps, il s’agit d’une commission proportionnelle, mais une commission minimale est également à prévoir.

apprendre trading