Visiter Athènes en 4 jours ! Que faire et voir dans cette ville !

Cultureua.com » Tourisme » Visiter Athènes en 4 jours ! Que faire et voir dans cette ville !

Avez-vous décidé de visiter Athènes ? Pour un séjour de 4 jours, savez comment vous y prendre ? Sinon, cet article vous sera utile. Vous y trouverez les lieux à voir absolument durant votre séjour, ainsi que quelques conseils concernant les transports et le logement à Athènes.

Endroits à visiter à Athènes : première journée

Athènes est la plus ancienne ville grecque, elle regorge de tant de vestiges antiques. Certains étant en ruine, d’autres sont par ailleurs bien conservés. Ainsi, pour votre première journée de visite à Athènes, il serait intéressant de visiter les lieux suivants (étant donné qu’ils sont tous à proximité l’un de l’autre).

L’Acropole et le Parthénon

Le premier site pour démarrer votre visite est le musée de l’Acropole pour la simple raison que ce lieu représente le symbole d’Athènes. Il figure sur toutes les photos de voyage à Athènes, on le retrouve en l’image à chaque évocation de la Grèce. Incontournable, c’est l’une des sept merveilles du monde antique. Lieu sacré abritant le plus grand nombre de vestiges à Athènes, l’Acropole évoque aussitôt les ruines du Parthénon. C’est un plateau rocheux étalé sur une superficie totale de 3 hectares. Élevé à 156 mètres d’altitude, il s’étend sur 300 mètres de longueur pour 85 mètres de largueur. C’est d’ailleurs l’un des sites touristiques les plus visités au monde et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Visiter l’Acropole d’Athènes permet de voir de nombreux monuments historiques tels que : les Propylées, la « porte d’entrée » du sanctuaire le temps d’Athéna Nikè l’Érechteion le Parthénon et le théâtre de Dionysos. Vous verrez également des ruines quasiment détruites intégralement ou dont l’état de délabrement est avancé : l’odéon d’Hérode Atticus le sanctuaire d’Asclépios l’odéon de Périclès le mur de Themistocle, le temple de Rome et d’Auguste et la statue d’Athéna Promachos.

  • Comment visiter l’Acropole d’Athènes ?

Il faut d’ores et déjà savoir que la visite durera au minimum 2 heures, surtout si vous voulez bien profiter du lieu. Le moment idéal pour visiter l’Acropole d’Athènes est d’y aller tôt le matin. Cela vous évite la foule et aussi la chaleur pendant des mois d’été. En fin d’après-midi et peu avant la fermeture serait également un moment propice pour s’y rendre. Étant donné que le lieu est fortement visité, un ascenseur et un élévateur sont mis à disposition des personnes à mobilité réduite. Il y a également des toilettes et les animaux de compagnie n’y sont pas autorisés. Les visiteurs ne doivent se prémunir que de petits sacs à dos et des sacs à main. Vous pouvez également bénéficier d’un guide afin de tout connaître sur le site : les informations sur le contexte dans lequel furent construits les monuments, sur l’histoire d’Athènes, la mythologie grecque ou son évolution au cours de l’histoire.

En ce qui concerne les horaires, vous devez savoir que les monuments de l’Acropole à Athènes sont ouverts au public tous les jours, de 8 heures à 17 heures. Toutefois, le monument ferme à 15 heures certains jours fériés comme 1er janvier, 25 mars, 1er mai, le dimanche de Pâques, les 25 et 26 décembre. En ce qui concerne l’achat de billet, vous avez deux options. Soit, vous le payez sur place à la billetterie (mais attention à la file d’attente !), ou en ligne en réservant un billet coupe-file.

  • Quels sont les tarifs ?

Les tarifs se présentent comme suit :

– billet simple plein tarif : 20 €,

– billet simple tarif réduit : 10 €,

– billet combiné plein tarif (entrées pour l’Acropole, l’Ancienne Agora, Keiramikos, la librairie d’Hadrien, l’Agora romaine, l’Olympion et la librairie d’Aristote) : 30 €,

– billet combiné tarif réduit : 15 €.

Notez que l’entrée est gratuite pour les personnes de moins de 18 ans ainsi que pour les étudiants issus d’un pays membre de l’Union européenne (UE). Aussi, l’entrée à l’Acropole est gratuite le premier dimanche de chaque mois du 1er novembre au 31 mars, le 28 octobre, le 18 avril, le 18 mai, le 6 mars et le dernier week-end de septembre. Il y a des tarifs réduits qui sont destinés aux étudiants non issus d’un pays membre de l’UE et pour les personnes issues de l’UE âgées de plus de 65 ans.

Olympiéion : le Temple de Zeus

Construis pendant près de 700 ans (VIe siècle av. J.-C., jusqu’en 131). Eh oui ! C’est énorme comme temps pour bâtir un temple, n’est-ce pas ! Il faut surtout dire que le retard de construction fut causé par les troubles politiques. Finalement achevé sous l’impulsion de l’empereur Hadrien, cet endroit dédié à Zeus, dieu du ciel et de la foudre fut majestueusement construit pour régner en lieu de culte suprême dans le sanctuaire antique d’Olympie. C’est l’un des grands vestiges de la Grèce. L’Olympéion mesurait plus de 100 mètres de longueur et en largeur 41 mètres. Il est situé au pied de l’Acropole et comptait en tout 104 colonnes de 17 mètres de hauteur et plus de 2,5 mètres de largeur. À nos jours, il ne reste plus grand-chose de cet incroyable édifice. En effet, il a été pillé au IIIe siècle après J.-C.. En 1852, l’une des dernières colonnes s’est effondrée pendant une tempête. À l’intérieur du temple se dressaient deux statues colossales d’or et d’ivoire. Celle de Zeus et de l’Empereur Hadrien. Même si de cette énorme bâtisse il n’en reste plus grand-chose, le lieu mérite absolument d’être visité.

Endroits à visiter à Athènes : deuxième journée

Au cours de votre deuxième journée de visite, vous pouvez visiter les endroits suivants.

L’Agora Antique d’Athènes

L’un des sites à ne pas louper lors de vos 4 jours de visite à Athènes est de toute évidence l'Agora Antique. C’était le centre de la vie sociale, politique et commerciale de la ville dans l’Antiquité. C’est l’un des endroits les plus emblématiques de la ville d’Athènes grâce à sa grande richesse historique. Grand espace ouvert entouré de divers bâtiments publics, l’Agora antique était dédiée aux réunions et débats politiques. En ce lieu, se tenaient aussi les élections, les fêtes religieuses, les activités commerçantes, des représentations théâtrales ainsi que des compétitions sportives.
Bien qu’une grande partie des bâtiments soit dévastée, la visite vaut le coup surtout pour le temple d’Héphaïstos, l’un des temples doriques les mieux conservés de Grèce. Il y a aussi un musée avec une maquette du site et quelques statues. L’Agora antique se situe à l’ouest de Monastiraki, on y accède par la rue Adrianou. En ce qui concerne les horaires, le site est ouvert tous les jours de 8 heures à 15 heures. Les tarifs pour y accéder se présentent comme suit :

  • Entrée pour les adultes : 8 €
  • Entrée pour les étudiants : 4 €
  • Entrée combinée pour les adultes : 30 €
  • Entrée combinée pour les étudiants : 15 €

L’entrée combinée inclut : Acropole, Agora antique, Agora romaine, Théâtre de Dionysos, Kerameikos, Temple de Zeus olympien et Bibliothèque d’Hadrien.

L’Agora Romaine et la Tour des Vents

Cet endroit est incroyablement bien conservé. C’est la seconde Agora, distincte de celle de l’antiquité et établie sous la domination romaine. Il occupe un large espace rectangulaire de 111 m × 98 m et est entouré d’arcades qui abritaient des boutiques. On entrait à l’ouest par la porte d’Athéna, porte monumentale à quatre colonnes doriques supportant un large fronton. Il se situe juste à quelques centaines de mètres de l’Agora antique (363 m plus précisément). Dis « berceau de la démocratie » et surtout moins grande que l’Agora antique, la cour aux piliers de marbre était une place grandiose. À cet endroit se côtoyaient politique, finance et commerce.
Autrefois haut lieu de la philosophie, l’ancienne Agora a notamment accueilli les grands comme Socrate et Platon qui y ont enseigné leurs pensées. Laissez-vous porter jusqu’à la tour des vents en visitant ce lieu. Vous y découvrirez l’ancienne horloge hydraulique construite par l’astronome Andronikos de Kyrrhos, elle est à couper le souffle !

Endroits à visiter à Athènes : troisième journée

Pour la troisième journée, vous pouvez faire un tour aux endroits suivants.

Le Musée national archéologique d’Athènes

Les musées de la capitale témoignent d’un passé riche en culture. Cependant, le Musée national archéologique d’Athènes est celui comportant le plus de vestiges antiques. Il occupe de toute évidence la première place de ce grand patrimoine, il est le plus impressionnant de tous. Il héberge près de 12 000 pièces des plus belles œuvres d’antiquité. C’est quand même énorme ! De l’âge de bronze, en passant par l’âge d’or de la Grèce Antique jusqu’à la période cycladique et classique, ces grandes collections de sculptures au monde racontent l’histoire de plusieurs milliers d’années. En 1999, la fermeture temporaire d’une partie du musée a donné l’occasion d’embellir l’exposition d’une valeur inestimable.
En ce qui concerne les horaires, le musée est ouvert les lundis de 13 heures à 20 heures et du mardi au dimanche de 8 heures à 20 heures.
Il reste fermer le 1er janvier, 25 mars, le 1er mai, le 25 et 26 décembre ainsi que pour la Pâque orthodoxe. Pour ce qui est des tarifs d’entrée :

  • 10 euros par personne,
  • 5 euros pour les étudiants non européens et les plus de 65 ans.

Elle reste cependant gratuite pour les moins de 18 ans et les étudiants européens. L’accès est également gratuit pour tous le 6 mars, le 18 avril, le 18 mai, le dernier week-end de septembre, le 28 octobre ainsi que le premier dimanche de chaque mois (entre novembre et mars).

Le stade Olympique ou stade des Panathénées

Aussi connu sous le nom de « stade de marbre », le stade olympique est un lieu chargé d’histoire. Avec plus de 2500 ans d’existence, l’endroit est très bien conservé. La vue est incroyable puisqu’il a été agrandi et recouvert de marbre blanc pendant la période romaine. Notons que sa construction originelle date du 4e siècle av. J.-C. ! En ce lieu, il se tenait combats de gladiateurs, compétitions de poésie, courses de chars ou encore épreuves de pentathlon qui ont soulevé ses foules allant jusqu’à 70 000 personnes. Aujourd’hui, le stade accueille les événements culturels et sportifs de la capitale, continuant d’écrire son histoire à travers le temps.

Endroits à visiter à Athènes : quatrième journée

Les visites de cette quatrième journée dépendront du temps que vous disposez pour la réservation du vol retour. Si vous avez encore un peu de temps, il serait intéressant d’aller visiter les sites suivants.

Le Jardin national

Un vrai éden en plein cœur de ville, c’est un incontournable espace vert à voir absolument. Il est situé derrière le Parlement Grec et s’étend sur une superficie de 15 hectares. Vous pouvez y faire une pause déjeunée ou même une simple balade à la découverte de la flore et de la faune qu’il héberge.

La place Syntagma

Elle est située à proximité du jardin national. Avec son architecture moderne, elle est un lieu de passage très dynamique où se croisent locaux et visiteurs au grès de la vie politique, sociale et touristique. Vous pouvez y voir le Parlement Hellénique et sa célèbre tombe du Soldat inconnu chaperonnée par la relève de la garde. Ne ratez surtout pas le spectacle qu’offre cette place.

Comment aller à Athènes ?

En quittant la France ou d’autres villes en Europe, nombreux sont les vols en direction de l’aéroport international d’Athènes Elefthérios-Venizélos. Les vols sont en général directs en Métropole et promettent un trajet rapide (un peu plus de 3 heures environ). Toutefois, pensez à faire une réservation puisqu’en haute saison, les prix sont susceptibles de grimper.

Comment se déplacer à Athènes ?

Une fois en Grèce, plusieurs options s’offrent à vous :

  • En métro

La ligne de métro est reliée à l’Aéroport international d’Athènes Elefthérios-Venizélos ce qui constitue un réel avantage. La ligne 6 assure les trajets depuis les arrêts Monastiraki et Syntagma. Si vous choisissez ce moyen de transport, vous allez compter environ 50 minutes pour l’aller. En ce qui concerne les tarifs, les billets s’élèvent à 4 euros le trajet.

  • En taxi

Les taxis sont nombreux, donc pas question d’en manquer. Si vous optez pour ce moyen de transport, il vous faudra 35 minutes de trajet. Pour le tarif, il oscille entre 30 et 50 euros. Vous rejoindrez directement le pied de votre hôtel.

  • En bus ou Trolleybus

Ils constituent des moyens aussi avantageux. Disposant de plusieurs points de ramassage à travers la ville, les bus et Trolleybus en direction de l’Aéroport proposé sont aussi nombreux. Ils proposent eux aussi diverses options de déplacement. Il vous faudra environ 20 minutes.

  • En voiture

La location de voiture est le moyen le plus utilisé pour la liberté de mouvement qu’elle offre. Il faut arriver à rendez-vous dans une agence de location de voiture pour en choisir une pour le séjour. Ce moyen vous favorisera beaucoup puisque vous avez la facilité de bien profiter de votre séjour.

Où loger à Athènes ?

Il y a pas mal de quartiers à Athènes où vous pouvez loger. Vous pouvez toutefois utiliser un service de comparateur d’hôtels afin de mieux faire votre choix. Airbnb par exemple saura vous orienter au mieux !