Cultureua.com » Mode » Liberty of London : vous connaissez ?

Liberty of London : vous connaissez ?

Vous avez sûrement tous dû déjà entendu parler des tissus liberty et des célèbres motifs fleuris, qu’on peut aujourd’hui partout les apercevoir : que ce soit pour de la décoration au salon, dans les chambres d’enfants et même dans la cuisine, mais aussi, dans notre garde robe ! On a tous forcément quelque chose de fleurie qu’on porte comme accessoire ou en petite chemise au printemps. Mais, connaissez-vous l’histoire derrière cette tendance ?

Quand est-ce que ça a commencé ?

A Londres et en 1875, le célèbre couturier Arthur Lasenby Liberty ouvre les portes de son magasin Liberty of London sur Regent street. Encore ouvert aujourd’hui, il représente le paradis des tissus fleuris. Avec un large choix de couleurs, motifs, et d’autres petits détails qui peuvent faire toute la différence. Arthur a su comment séduire les créateurs des petites comme des grandes marques et imposer son nom.

Ce tissu nommé à la base : Liberty and Co est devenu mondialement connu grâce au large choix qu’il présente mais aussi à sa qualité imbattable

Comment peut-on le reconnaitre ?

Un vrai tissu Liberty peut facilement se reconnaître parmi des milliers, même s’il est très copié ! Ce qui explique en quelque sorte, le grand choix de prix qu’on peut trouver sur le marché.

Fait à partir du vrai coton traditionnel, il peut se présenter sous différents types et présenter différents noms. Si vous cherchez à trouver le bon, heureusement pour vous qu’il existe plusieurs critères qui vous permettront de le le distinguer. On vous cite quelques uns qui pourront minimiser les dommages en cas d’arnaque.

  • Faites attention à ce que le tissu soit présenté et vendu sur des cartons plats non pas en rouleau, en petite largeur et marqué sur le coté  » Liberty of London « 
  • Connu par sa douceur, finesse et les tons pastels qu’il peut se confondre à la soie.
  • Prêtez attention à ce que les motifs apparaissent aussi bien à l’endroit qu’à l’envers.
  • Les imprimés sont souvent très discrets, naïfs, mais jamais criards.
  • Peut présenter un large choix de couleurs de douze à dix-huit qui peuvent se fondre les unes sur les autres

En guise de vêtement, ça ne fait pas trop ?

Pour ne pas tomber dans l’excès, il faudra que vous fassiez très attention à la façon dont vous combinez vos pièces. Optez pour les petits détails, une bandoulière fleurie, un petit foulard autour du cou, ou encore pour un petit top sous une veste en cuire, le tout aura un beau rendu sur vous et vous paraitrez chic sans beaucoup trop en faire non plus.

Regardez également ceci :