Comment utiliser son CPF pour passer le permis de conduire ?

Cultureua.com » Auto Moto » Comment utiliser son CPF pour passer le permis de conduire ?

Obtenir son permis de conduire coûte cher. Nombreux sont les jeunes qui n’ont pas les moyens d’accéder à cet examen, qui est pourtant bien souvent indispensable pour entrer dans la vie professionnelle. Heureusement, il est possible de faire financer l’examen par votre CPF. On vous en dit plus : 

utilisation cpf permis de conduireutilisation cpf permis de conduire 

Utilisation CPF permis de conduire

Saviez-vous que vous pouvez désormais payer votre formation au permis de conduire par le biais d’un compte personnel de formation ?

En effet, depuis le 27 janvier 2017, la formation en vue de l’obtention du permis de conduire, également appelé « permis de catégorie B », a été ajoutée aux activités prises en charge par le compte personnel de formation. Seuls les permis de conduire B, B78, C1, C, D1, D, C1E, CE, D1E, DE sont éligibles au financement par le CPF, contrairement aux permis de conduire scooter, moto et bateau. Ainsi, l’obtention d’un permis de conduire reste une étape nécessaire à de nombreux salariés pour obtenir un emploi. Pour ce fait :

  • Créez un compte ou se connecter à moncompteformation.gouv.fr. Vous verrez le montant de votre droit à la formation,
  • Recherchez une formation pour votre permis de conduire. Dans le filtre des résultats, sélectionnez l’organisme de formation que vous désirez,
  • Choisissez l’offre en fonction de vos besoins et de l’état de votre CPF,
  • Cliquez sur « Créer ma candidature ». Remplissez ensuite les informations demandées. Votre demande sera confirmée dans un délai de 2 jours ouvrable !

Elle peut être suivie en dehors des heures de travail après confirmation de la demande de formation par un conseiller en évolution de carrière.

En particulier, l’article 66 de la loi sur l’égalité et la citoyenneté autorise l’utilisation des heures d’une salle de formation personnelle pour préparer et passer l’examen pour l’obtention de votre permis de conduire. En outre, toute personne employée ou à la recherche d’un emploi pourra utiliser les heures de DPC accumulées pour obtenir un permis de conduire. Avec le consentement de l’employeur, cette formation peut avoir lieu pendant les heures de travail.

Des alternatives de licences moins chères

Que vous soyez demandeur d’emploi, apprenti, salarié sans compte personnel de formation ou travailleur reconnu handicapé, vous pouvez bénéficier d’une aide pour obtenir un permis du groupe B et réduire les coûts. Il existe plusieurs alternatives pour l’obtention du permis de conduire.

Le permis de conduire pour 1 euro par jour

Il est destiné aux jeunes de 15 à 25 ans et consiste en un prêt sans intérêt qui permet d’étaler le coût du permis sur une plus longue période. Cette aide peut être utilisée pour financer la première formation en vue de l’obtention d’un permis de conduire de catégorie A1 (motocyclette légère), A2 (motocyclette moyenne) ou B (voiture de tourisme). Le permis à 1 € permet également de suivre une formation complémentaire si le candidat échoue à l’examen pratique.

L’aide à l’obtention du permis de conduire est assurée par l’association AGEFIPH

Elle gère le fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées. C’est un organisme paritaire chargé de l’insertion professionnelle des personnes reconnues handicapées. L’AGEFIPH reçoit un financement important grâce aux contributions des entreprises privées. Cela facilite la mobilité et la formation des personnes handicapées à la recherche d’un emploi.

L’aide à l’obtention du permis B délivré par Pôle emploi et celui des collectivités locales sont aussi d’autres alternatives.

Si vous n’avez pas assez de moyens, passer par le CPF pour financer votre permis de conduire est la meilleure option.