Comment étudier à l’étranger après le bac ?

Cultureua.com » Administration » Comment étudier à l’étranger après le bac ?

Faire les études universitaires à l’étranger reste le rêve de la plupart des jeunes bacheliers. Ce choix peut effectivement s’avérer très avantageux aussi bien sur le plan scolaire que personnel (système éducatif plus évolué, apprentissage d’une nouvelle langue, développement de réseau international…). Alors si vous envisagez de tenter votre chance, voici les différents moyens pouvant vous permettre d’étudier à l’étranger après le bac.

Inscrivez-vous directement dans une université étrangère

La première façon de procéder pour aller étudier à l étranger après le bac est de vous inscrire dans un établissement d’études supérieures à l’étranger. Bien que le baccalauréat soit exclusivement français, il est reconnu dans plusieurs pays. Avec votre diplôme, vous avez donc la possibilité de vous offrir une place dans une école étrangère pour poursuivre vos études supérieures. Néanmoins, notez que le baccalauréat à lui seul reste insuffisant dans ce processus.

Lorsque vous ambitionnez étudier à l’étranger après le bac, vous devez premièrement vous informer du fonctionnement du système scolaire de votre pays d’accueil. En réalité, votre admission dans un établissement d’études supérieures étranger fera suite à une série de tests. Déjà, vous aurez donc à faire face à la concurrence des candidats qui parlent la langue nationale et ayant leurs dossiers conformes aux règles du pays. En plus de vous mettre aux pas sur le plan scolaire, renseignez-vous suffisamment sur les critères de sélection des universités que vous ciblez afin de monter un dossier solide et attrayant.

Inscrivez-vous à un programme d’échanges

Vous pouvez également partir étudier à l’étranger après le bac en participant à un programme d’échanges. En plus d’être simple et moins contraignant en termes de démarches administratives, l’échange universitaire permet d’étudier en toute sécurité et surtout à moindre coût. En effet, certains établissements français nouent un partenariat avec des établissements universitaires étrangers.

Il peut donc être intéressant de choisir votre établissement français en tenant compte des projets de mobilité internationale qu’il propose. Ce type de programme réduit les frais, voire dispense l’étudiant bénéficiaire de l’acquittement des frais de scolarité dans l’université étrangère. Cependant, la sélection des bénéficiaires se fait sur étude de dossiers et le nombre de places offertes chaque année est limité. Aussi, la durée des études à l’étranger couverte par l’échange universitaire est généralement d’un an.

Optez pour un cursus intégré ou faites un stage à l’étranger

Après l’obtention de votre diplôme, vous avez la possibilité d’aller continuer vos études à l’étranger en suivant un cursus intégré. Il est question de formations qui se déroulent concurremment par plusieurs établissements et dans plusieurs pays. Lorsque vous avez la chance d’être sélectionné pour bénéficier d’une telle formation, vous avez l’assurance d’aller à l’étranger pendant votre scolarité. Vous recevrez par la suite soit :

  • un diplôme conjoint : un diplôme unique certifié par chacun des établissements,
  • un double diplôme : deux diplômes, l’un délivré par l’établissement en France et l’autre de l’établissement étranger partenaire,
  • un multi-diplôme : au cas où il y aurait plusieurs établissements partenaires.

Outre le cursus intégré, vous pouvez également partir étudier à l’étranger après le bac en faisant un stage à l’étranger. Certaines écoles proposent les années dites « de césure » entre le lycée et le début des études universitaires. Vous pourrez ainsi solliciter un stage dans une entreprise française à l’étranger ou dans une entreprise locale.