C’est quoi une assurance vie ?

Cultureua.com » Administration » Assurance » C’est quoi une assurance vie ?

Aujourd’hui, selon quelques idées préconçues, l’assurance vie est un placement perçu uniquement en cas de décès du souscripteur. Pourtant, ce n’est pas seulement le cas à la base. En effet, dans un contrat d’assurance vie, il y a deux différentes possibilités. Qu’est-ce que réellement une assurance vie ? Voici tout ce que vous devez savoir.

L’assurance vie c est quoi ?

Si vous vous demandez l’assurance vie c est quoi, il faut d’abord savoir qu’elle est connue sous l’appellation d’assurance sur la vie. C’est un contrat par lequel l’assureur s’engage à verser un capital au souscripteur en contrepartie d’une prime. Dans le cadre d’une assurance vie, il existe deux types de contrats : celui en cas de vie et celui en cas de décès.

Une fois à terme, la première clause permet à l’assuré de toucher la somme épargnée en cas de vie. Il constitue donc plus un contrat d’épargne et un placement ordinaire qu’une assurance décès. En cas de décès du souscripteur avant le terme du deuxième type d’accord, l’argent est versé aux bénéficiaires préalablement désignés par celui-ci.

Comment souscrire une assurance vie ?

Avant de souscrire une assurance vie, il faut réaliser deux actions. Tout d’abord, il vous sera demandé de verser votre premier apport. Ensuite, vous devez désigner votre/vos bénéficiaires. Les versements des cotisations sont variables. Vous pouvez soit déposer un unique versement sous la forme d’un capital, soit privilégier des primes périodiques de façon mensuelle, trimestrielle ou annuelle.

Quant au choix du (des) bénéficiaire(s), vous pouvez conserver la clause par défaut. Autrement, vous pouvez indiquer de manière précise le nom et les prénoms de celui ou ceux à qui vous souhaitez léguer les économies. Si quelques années plus tard vous changez d’avis, vous pouvez modifier les clauses du contrat.

Comment effectuer un versement dans le cadre d’une assurance vie ?

Pour effectuer un versement, vous pouvez investir dans deux types de supports. Il s’agit notamment des unités de compte et des fonds en euros. Les unités de compte constituent une grande famille composée de supports financiers :

  • les fonds actions France
  • les fonds actions Monde
  • les fonds obligataires
  • les fonds patrimoniaux
  • les supports immobiliers (les SCI, les SCPI, etc.).

Contrairement, les fonds en euros comportent un risque de perte en capital et affichent un potentiel de rendement plus élevé sur le long terme. Pour bien choisir entre ces deux types de contrats, considérez donc les rémunérations, le rendement visé et les risques que vous souhaitez prendre.

Comment récupérer les sommes investies ?

Généralement, il existe deux options pour toucher la somme épargnée de votre assurance. Il s’agit du versement unique sous la forme d’un capital et du versement sous forme de rentes viagères ou temporaires. Selon le type de contrat, vous percevrez une somme mensuelle pendant un certain nombre d’années (rente temporaire) ou jusqu’à la fin de vos jours (rente viagère).

Pour plus de sécurité, vous pouvez opter pour une rente réversible. En cas de décès, une partie de la rente continuera d’être versée à une tierce personne déterminée à la souscription. La rente viagère est imposable à hauteur de 70 % pour les moins de 50 ans. Toutefois, ce montant est dégressif avec les années, car l’imposition est de 30 % pour les personnes ayant plus de 70 ans. Enfin, l’assurance vie étant un contrat très souple. Ainsi, vous pouvez redemander votre capital, si nécessaire, avant la fin du contrat. C’est ce qui est qualifié de rachat d’assurance vie.