Visiter New York en 10 jours ! Que faire et voir dans cette ville !

Cultureua.com » Tourisme » Visiter New York en 10 jours ! Que faire et voir dans cette ville !

Le tourisme s’avère un secteur en plein essor. Ainsi, parmi les villes inédites à visiter, New York se révèle une destination de choix. Connue pour être une ville des plus animées des États-Unis, elle attire non seulement par ses grands buildings, mais aussi pour le sens de la mode hors du commun de ces habitants. Visiter cette ville doit être alors un pur plaisir.

Cependant, pour un voyage à durée limitée, il vaut mieux faire une sélection de lieux à visiter pour ne rien manquer. Pour ce faire, il est important de recenser les endroits incontournables de New York. Si vous comptez la visiter en dix jours, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons une sélection d'endroits magnifiques à découvrir par jour.

Premier jour à New York : Visitez l’Empire State Building

Cet immeuble représente l’essentiel de l’architecture moderne new-yorkaise, et de la grande évolution des constructions américaines. Il est élu le plus haut bâtiment de New York entre 1931 et 1972. Située à New York, précisément dans l’arrondissement de Manhattan, cette construction attire de nombreux touristes. En effet, l’Empire State Building est un gratte-ciel de 102 étages. Il fascine tous ceux qui ne sont pas habitués à New York et à ces vertigineux immeubles. Présenter sur une surface de 208 879 m², elle est classée le cinquième immeuble le plus haut du continent américain.

Également considéré comme l’une des sept merveilles du monde moderne par la Société Civil des Ingénieurs de New York, ce haut gratte-ciel historique est très prisé comme lieu de tournage de plusieurs films et chansons américaines. On peut ici citer le film Kong où il est fièrement mis en exergue. Ce chef-d’œuvre du style Art déco a de quoi faire la fierté de son architecte William Frederick.

Quoi de mieux pour commencer votre découverte de New York ? Il serait donc dommage de ne pas visiter ce monument des années 31, très prisé des touristes et représentant l’art architectural américain. Pour les amoureux de hauteur et de construction, cette première visite aura de quoi faire votre joie.

Deuxième jour à New York : visitez la Statue de la Liberté

La dame blanche à la tête couronnée qui tient en main un flambeau de paix et de liberté. C’est ainsi que peut être décrit ce monument. Œuvre de l’ingénieur Gustave Eiffel et de Frédéric Bartholdi.

Il serait dommage de faire un tour à New York et de ne pas visiter la place de la Liberté. Monument le plus connu de New York, pour ne pas dire des États unis, elle fait la fierté de toute la nation. Il faut dire que c’est la première chose qui est fièrement mise en exergue dans cette ville.

En effet, cette statue d’Auguste Bartholdi fut construite en 1 886. La Statue de la Liberté est consacrée comme patrimoine mondial de l’UNESCO en 1984 et monument national en 1924. Situé sur la Liberty Islande, ce monument de 204 tonnes revêt une histoire entre les nations américaines et le peuple français. Ainsi, il fut offert par le peuple français en signe d’amitié et de consolidation des deux peuples. La statue en granite et en béton fait partie des plus visitées de New York.

Pour les amoureux des histoires de la vieille époque, ce monument est l'idéal pour vous. Vous apprendrez beaucoup des bases des relations franco-américaines. Même si sa popularité dépasse les frontières des États-Unis, le tourisme en ce lieu demeure quelque peu réglementé, car l’accès aux balcons en hauteur et formellement interdit aux touristes par mesure de sécurités.

Troisième jour à New York : la visite du Yankee Stadium s’impose

Ce stade est l’un des plus grands de New York. Il serait dommage pour les amoureux du sport, en particulier du baseball et du football de ne pas visiter cet endroit.

En effet, ce stade abrite les plus grands matchs américains. Il est également connu pour pouvoir accueillir un grand nombre de supporters. Encore appelé The House That George Built, il fut construit en 2006.

Ce stade est situé dans l’arrondissement du Bronx. Ce chef-d’œuvre aura de quoi plaire les amateurs de sport américain. C'est aussi le lieu pour les fans des Yankees de fouler la pelouse verte où leurs idoles ont joué.

Le quatrième jour : allez à la découverte du Central Park

Ce parc américain est très célèbre. Il a servi pour le tournage de plusieurs films et apparaît dans un grand nombre de romans. Cet espace vert américain est situé dans les quartiers de Manhattan sur une superficie de 3,41 km². Parc public, ce lieu se présente comme un endroit idéal pour se prélasser. Pour assurer le développement et la sauvegarde de l’espace vert de ce parc, un budget de 200 millions de dollars est mis à la disposition des responsables de ce parc. Il fut construit entre 1860 B et 1873. Sois treize années de construction.

Ainsi, ce parc représente un véritable travail de maître qui met en exergue un paysage calme et attrayant, au sein d'une ville comme Manhattan qui est toujours en effervescence.

À la clé, les dispositions sont prises pour faire de ce parc une oasis de paix. On y dénote :

  • des lacs artificiels
  • des chemins de piétonniers
  • deux pistes de patinage sur glace, etc.

Le parc est également équipé pour accueillir une faune migratrice. À cet effet, elle est bordée de grands espaces verts constitués de grands arbres. Une zone de protection est en outre incluse dans ce parc pour accueillir les oiseaux migrateurs. Par ailleurs, plusieurs endroits sont aménagés pour permettre aux amateurs de sports en plein air de pouvoir exercer leur activité physique sans contrainte.

Les amoureux de nature et de calme se verront à merveille à leur place au sein de ce paysage calme et doux. Le parc constitue également un lieu pour des sports tels que

  • le cyclisme,
  • la course,
  • le roller, etc.

La circulation automobile y est strictement interdite. Ce parc attire environ plus de 3 milliards de touristes. Ce qui fait de lui le parc le plus visité des États-Unis.

Le cinquième jour : Time Square pour une visite mouvementée

Le Time Square n’est ni un monument ni un immeuble. C’est un arrondissement. Il est digne d’intérêt, car il attire de nombreux touristes par sa proximité avec Broadway, mais aussi par ses nombreux restaurants et pour ses boutiques chics. À l’instar de Tokyo ou de Paris, le Time Square est l’un des endroits à la plus forte mobilité démographique au monde. Environ 365 000 personnes s’y croisent chaque jour.

Aujourd’hui, Time Square est un arrondissement de lumière et de beauté. De nombreux immeubles vertigineux peuvent y être remarqués. Pour comprendre l’essentiel de New York en peu de temps, l’idéal est de se rendre sur Time Square. Un endroit en constante effervescence.

Par ailleurs, le Time Square représente pour l’américain un endroit phare, car c’est à cet endroit de 30 % des Américains y passe leurs réveillons de Nouvel An. C’est d’ailleurs à cet endroit que se font les décomptes qui marquent la venue d'une nouvelle année sur l’un des nombreux panneaux publicitaires de cet endroit.

Plusieurs films rendent d’ailleurs hommage à cet endroit comme. Il s'agit par exemple de :

  • Spider man sorti en 2002
  • Spider man 3
  • Man In Black.

Time Square est donc un endroit à absolument visiter si vous faites un tour à New York

Le sixième jour : Faites du shopping au Rockefeller Center

Il serait dommage de faire un tour à New York sans y faire un peu de shopping. C’est dans ce cadre que s’inscrit le Rockefeller Center.

Construit entre 1931 et 1940, ce complexe commercial regroupe en son sein 19 bâtiments. Déclaré National Historic Landmark en 1987, on y retrouve les plus prestigieuses boutiques et maison de création new-yorkaise. Ce complexe commercial est en outre constitué en dehors de ces célèbres boutiques, de plusieurs salles de spectacles. La salle la plus célèbre d'entre elles est celle du Radio City Music-Hall.

Par ailleurs, le Rockefeller connaît également la cote auprès des touristes à cause de ses nombreuses décorations de fêtes surtout en période de fin d’année. Les rassemblements autour du grand arbre de Noël durant l’hiver sont une tradition que respectent de nombreux New-Yorkais au cours de ces temps de fête. La vue offerte par l’Observatoire de Comcast Building ne laisse cependant pas de marbre. Plus de 200 000 visiteurs parcourent ce centre chaque jour.

Le septième jour à New York : Le Metropolitan Museum Of Art

Encore appelé le MET, le Metropolitain Museum Of Art est comme l’indique son nom, un musée d’art. Construit sur une superficie de 180 000 m², il accueille environ 5 millions de visiteurs par an. Plus de 2 millions de pièces, plus rares les unes que les autres, y sont exposées. En outre, on retrouve dans ce musée :

  • des peintures,
  • des sculptures,
  • des trésors antiques, etc.

Il faut noter que des œuvres d’art de tous les continents s'y trouvent. Afrique, Amérique en passant par l’Asie et L’Europe. Pour les fans de musiques, c'est le moment pour vous de découvrir des appareils de musiques. Vous y trouverez des modèles vétustes et inconnus du grand public.

Comme peinture célèbre exposée dans ce musée, il est possible de citer :

  • Titien (Vénus et le joueur de luth)
  • La peinture de la Madone (Andrea del Verrocchio)
  • La fille assoupie de Vermeer etc.

De quoi nourrir votre culture et votre flair artistique.

Le huitième jour : découvrez le Grand Central Terminal et le High Line

Ces deux voies ferroviaires sont très connues à New York mais pour différentes raisons.

Le Grand Central Terminal

Cette gare ferroviaire est située en plein cœur de Manhattan. Le grand Central Terminal est digne d’intérêt, car elle est la plus grande gare aux monde. À cet effet, elle compte 44 quais donnant sur 67 voies. Les amoureux de train auront de quoi être ravis de cette découverte.

Elle fait par ailleurs, objet de nombreuses convoitises cinématographiques et romancières.

Le High Line

Cette voie ferrée est à l’instar de la première assez connue. Mais c’est parce qu’elle a été transformée en un endroit de repos où se côtoient végétation et civilisation. Le cadre y est idyllique et rénové de manière à permettre de passer un moment agréable loin du bruit du grand New York.

Le neuvième jour : Le Zoo du Bronx

Ce zoo fut inauguré en 1899. Il est l’un des plus grands de New York en matière de superficie et de contenance animalière. Il contient plus de 853 espèces d’animaux différents. Il faut mentionner que ce zoo a deux principaux objectifs distincts.

En premier lieu, le but de ce zoo est de permettre une proximité entre les animaux et l’espèce humaine. Il cherche donc à apprendre aux humains à avoir des réactions adéquates face à certaines espèces.

En outre, ce zoo a été construit pour permettre une étude de certaines espaces animales. Leur mode de vie de même que leur cycle de reproduction. Ainsi, le but à long terme sera de ralentir l’instinction de certaines espèces.

Le zoo du Bronx est également connu pour ses installations se rapprochant à la perfection des habitats d’origines de certains de ces animaux. On y dénote :

  • le Wild Asia Tramway (permettant de voir de près les animaux d’origines asiatiques)
  • le Jungleword (exposant des animaux issus de zones tropicales ou humides)

La Gorizilla Forest constitue l’un des plus beaux chefs-d’œuvre de ce zoo. Cette forêt est en effet, une fidèle interprétation de manière artificielle, d’une forêt africaine. Une superficie d’environ 3 hectares a été octroyée pour sa construction. Ce qui fait d’elle la plus grande forêt artificielle du monde.

Pour un neuvième jour à New York, il serait donc idéal de se familiariser avec la faune américaine et par la même occasion celle d'ailleurs.

Dixième jour à New York : une visite à Broadway pour boucler la boucle

Il serait regrettable de visiter New York sans faire un tour dans l’un de ses arrondissements les plus prisés : Broadway. Si Broadway est si connu, c’est à cause de ces célèbres places de théâtres, de l’importance qu’elle a occupée dans de nombreux films. Il importe donc d’y faire un tour.

Durant le séjour à New York, plusieurs hôtels de prestiges tels que le Best Western le JFK Plaza Hôtel, le Hudson Hôtel et bien d’autres sont mis à la disposition des touristes et des professionnels. Les séjours y sont conviviaux. Dans cette ville en perpétuel mouvement, les Uber Jaune sont continuellement disponibles pour permettre un déplacement des plus commodes dans la ville.

Pour un séjour agréable, une visite durant l’été est plus conseillée. Précisément au cours de la période juin-aout.

En somme, un séjour agréable et accommodant vous est réservé dès votre arrivée à l’aéroport. Il serait dommage de perdre du temps et de ne pas agréablement profiter de son séjour durant ces dix jours dans cette « ville qui ne dort jamais » . En suivant ce guide, vous pourrez visiter New York en dix jours et vous féliciter d'avoir vu le maximum.