Visiter le Japon 2 semaines : les incontournables à voir !

Cultureua.com » Tourisme » Visiter le Japon 2 semaines : les incontournables à voir !

Le Japon fait partie des pays d’Asie de l’Est qui attirent chaque année de nombreux touristes. De par ses agglomérations high-tech, ses sites bouddhistes et sa gastronomie particulière, le Japon peut être une surprenante découverte pour ses visiteurs. Si vous choisissez cette localité pour passer vos prochaines vacances, voici un guide qui devrait vous aider à mieux préparer vos 2 prochaines semaines au Japon.

Que faire durant vos 2 semaines au Japon ?

Durant votre séjour au Japon, vous n’aurez sûrement pas le temps de vous ennuyer. Entre ses styles architecturaux originaux et ses sites naturels surprenants, le pays vous donnera du mal à choisir entre les lieux à découvrir pendant vos vacances. Il existe néanmoins quelques incontournables du Japon à visiter en 2 semaines.

Le temple du Senjo-ji

Tokyo est la ville du Japon qui recèle de nombreux sites à voir absolument lors d’un séjour dans cette partie de l’Asie. Senjo-ji est l’un des lieux emblématiques de Tokyo construit entre 1603 et 1867. Également connu sous le nom d’Asakusa Kannon, en hommage à la déesse Kannon, le temple se trouve dans le quartier d’Asakusa. Une localité conservatrice, où vous pouvez en apprendre beaucoup sur la tradition japonaise. Le moment idéal pour visiter le temple Senjo-ji est sûrement le mois de mai, durant lequel des festivités y sont organisées pour le Sanja matsuri.

Le mont Fuji

Également situé dans la capitale du Japon, le mont Fuji est le lieu le plus apprécié par les randonneurs. Avec ses 4 000 mètres d’altitude, elle est la montagne la plus impressionnante du pays. Plusieurs centaines de pèlerins viennent se recueillir chaque année sur des sites du Mont, faisant partie des lieux sacrés du Japon.

L’été est le moment le plus recommandé pour escalader le mont Fuji. Pour découvrir ce site, vous avez le choix de passer par une visite guidée en bus ou en bateau. Ce sera l’occasion de découvrir toutes les magnifiques vues qui se trouvent sur le lac Ashi. Les tarifs de visite varient en fonction des éléments inclus dans l’activité. Pensez à emporter de l’eau, des barres énergétiques et une lame frontale pour une escapade plus pratique.

Le temple Kinkaku-Ji

Ce temple, également connu sous l’appellation du pavillon d’or, est le lieu sacré qui attire le plus grand nombre de visiteurs dans la ville de Kyoto. Il s’agit d’un temple bouddhiste, faisant partie du patrimoine historique de l’UNESCO. Cette renommée, il la doit notamment à ces murs extérieurs qui sont couverts dans leur intégralité de feuilles d’or. Par ailleurs, l’environnement du temple en séduit plus d’un. C’est aux abords d’un étang dans un splendide jardin que se trouve le pavillon doré.

Le parc Daisetsuzan

Les pays d’Asie de l’Est sont connus pour leurs paysages atypiques. Au Japon, le parc Daisetsuzan est l’un des endroits où vous pouvez admirer de magnifiques panoramas à plus de 2000 mètres d’altitude. Imaginez-vous au-dessus d’un paysage montagneux recouvert de neige. Ce sera l’occasion de contempler Asahidake qui est le point culminant le plus haut du site. Vous pouvez également voir plusieurs espèces de mammifères (renards, cerfs, ours bruns, etc.) et d’oiseaux dans le parc.

Où loger pour visiter le Japon en 2 semaines ?

Pour passer des vacances agréables à l’étranger, vous devez bien choisir votre logement selon vos attentes et votre budget. Le Japon offre de nombreuses possibilités au niveau de la question du logement.

Les hôtels business

Pour rester dans l’hébergement classique des pays européens, optez pour ce type de logement. Il s’agit de la même formule proposée dans les hôtels en France, à l’exception du petit-déjeuner inclus. C’est notamment dans les grandes villes comme Tokyo et Kyoto que ces logements sont prisés. Connus sous le nom de business hôtels dans le pays, ils sont souvent à proximité de la gare ou d’un arrêt de bus pour simplifier les déplacements. Un établissement situé non loin d’une supérette peut également être une option intéressante pour un séjour tout-confort.

Les auberges de jeunesse

Si votre budget est très serré, une auberge de jeunesse peut vous convenir. L’avantage est qu’aucune limite d’âge n’est définie pour loger dans ces hébergements. Même s’ils n’offrent pas les mêmes commodités qu’un business hôtel ou une maison d’hôte (minshuku), ces logements proposent des services qui peuvent répondre aux attentes les moins strictes. Vous pourrez généralement profiter d’une cuisine équipée, d’une laverie, d’un espace pour prendre du thé, d’un petit-déjeuner, d’un service de location de vélos, etc. On retrouve même dans certains établissements des ovnis technologiques assez intéressants.

Les ryokans

Ce sont des auberges traditionnelles situées dans des quartiers calmes. Ils offrent notamment un très bon rapport qualité/prix. Que vous décidiez de séjourner dans une petite ville du Japon ou dans une grande métropole comme Tokyo et Kyoto, vous trouverez des ryokans où loger. Même lorsqu’ils sont situés en centre-ville, ces logements gardent leur originalité.

Si vous voulez séjourner dans un hébergement humain, vous permettant d’être en proximité avec les Nippons, c’est le type de logement adéquat pour vous. Les propriétaires qui accueillent les touristes vivent généralement dans la même maison. Vous aurez ainsi l’occasion de faire une immersion plus complète dans la culture japonaise, en adoptant certaines règles de vie imposées dans un ryokan. La proximité avec les locaux vous fera penser à une location chez l’habitant, assez commun en Europe.

Les minshuku

Comparables aux maisons d’hôtes qui sont proposés en France, ces logements constituent également une formule moins onéreuse. Si vous désirez vivre dans un cadre décoré selon la tradition japonaise, opter pour un minshuku peut être intéressant. Prenez le soin de visiter les logements avant de faire votre choix. Souvent, un extérieur de maison moderne peut dissimuler un intérieur au style japonais.

La différence avec le ryokan est que la décoration est plus minimaliste. Si certains de ces hébergements proposent des salles de bain privatives, loger dans d’autres cependant implique d’utiliser une salle de bain collective. Informez-vous donc en amont sur les différents détails d’une offre avant de procéder au paiement.

Les temples

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il est possible de loger dans un temple au Japon. C’est une manière assez authentique de passer votre séjour dans le pays du soleil levant. Choisir ces logements ne vous oblige pas à pratiquer la religion. Néanmoins, connaître le mode de vie des moines et respecter les horaires seront indispensable pour y passer votre séjour. Vous pouvez vous renseigner auprès des offices de tourisme pour tout savoir sur les temples qui proposent des services de logement ouvert aux touristes.

Quelles sont les infos pratiques pour visiter le Japon en 2 semaines ?

Pour une visite agréable dans le pays du soleil levant, il est important de prendre des mesures pour ne pas faire face à certaines déconvenues.

Le recours à un guide

Avec plus de 126 millions d’habitants au Japon, seuls les 1,5 million sont des étrangers. La plupart des personnes vivant au Japon s’expriment donc en japonais, qui est la langue officielle du Pays. Si vous parlez l’anglais, vous pouvez également communiquer avec une certaine partie de la population. Toutefois, il faut noter qu’il est assez difficile de comprendre leur langage. Le mieux serait donc de trouver un guide linguistique pour simplifier votre séjour. Une autre alternative serait de chercher un guide de conversation numérique. Ces gadgets sont vendus sur certains sites marchands.

Le permis international

Certains touristes optent pour la location d’un véhicule une fois au Japon, pour découvrir le pays. Si vous aussi, vous désirez visiter le japon en 2 semaines, en conduisant vous-même, il faudra disposer d’un permis accepté dans le pays. Pour ce faire, votre autorisation de conduire doit être traduite. Vous pouvez vous rapprocher de l’Ambassade de France au Japon ou de la Japan Automobile Federation. Il faut toutefois noter qu’opter pour un transport en commun comme le train peut être simple et plus pratique pour votre séjour.

La communication téléphonique

Pour communiquer depuis le Japon, vous pouvez employer votre téléphone mobile ou les téléphones publics. Si vous comptez utiliser votre propre téléphone pour passer des appels, informez-vous auprès de votre opérateur sur les possibilités de roaming avant votre départ. En effet, seul un abonnement international, sur un réseau 3G ou 4G peut vous permettre de communiquer depuis le Japon vers d’autres pays à des frais réduits.

Une autre possibilité est de louer un téléphone, muni d’une carte SIM avec abonnement international. En ce qui concerne les téléphones publics, seuls ceux qui sont de couleurs grises avec une inscription internationale (KDD ou HCD) permettent d’appeler vers l’étranger. Pour la France, l’indicatif est le 00 + 81 + le code de la région. Par exemple, si vous séjournez à Tokyo le code région est le 3, à Kawasaki c’est le 44, à Yohama le 45, à le 75, à Kobe le 78 et à Osaka c’est le 6. Faites-vous aider par un guide au besoin.

La cuisine

Pour un séjour de deux semaines au japon, vous aurez le choix parmi de nombreux plats raffinés. Si vous avez envie de découvrir la gastronomie locale, les sushis et les sashimis pourront vous tenter. Il s’agit de plats traditionnels, préparés avec du riz et du poisson cru. Le choix des plats dépendra de vos goûts. Des mets grillés, bouillis, cuits ou servis crus sont proposés dans les restaurants japonais. Les amateurs de viande tendre peuvent tester le bœuf wagyu, pendant que ceux qui apprécient les nouilles s’essaient au ramen. Lorsque vous avez un creux entre deux visites, rien de tel que du takoyaki pour vous régaler. Pour les boissons, vous aurez droit à de la bière, du saké ou encore du thé.

Comment effectuer ses achats durant son séjour au Japon ?

Lors d’un voyage à l’étranger, il est important de toujours s’informer sur les moyens de paiement à votre disposition pour un séjour pratique. Contrairement à certains pays, les cas de vol au Japon sont très rares. Vous pouvez donc vous balader avec de l’argent sans trop vous soucier des pickpockets. Pour votre voyage, prévoyez différents moyens de paiements, pour ne pas faire face aux déconvenues.

En espèce

Il s’agit du moyen de paiement le plus utilisé dans le pays. Simple et économique, son utilisation est plus pratique que celle de la carte bancaire. Les Japonais n’utilisent pas en effet leurs cartes bancaires. Le budget à prévoir pour un séjour au japon étant assez coûteux, vous devez avoir environ 5000 yens par jour pour pouvoir dérouler aisément vos activités.

Bien sûr, ceux qui disposent de petits budgets peuvent réduire cette enveloppe, s’ils prévoient de faire un séjour économique au Japon. L’essentiel est d’avoir assez de liquidité sur vous pour pouvoir couvrir les dépenses liées à vos déplacements, tickets de visite et repas. Vous pouvez vous rendre dans certains commerces des quartiers, dans les banques étrangères ou encore dans les agences postales pour vos retraits d’argent. La plupart des cartes sont acceptées : Mastercard, Visa, American Express, etc.

Vous pouvez aussi vous rendre dans des enseignes pour échanger vos billets étrangers contre la monnaie locale. Ces enseignes sont assez nombreuses, et vous pouvez toujours vous rendre en banque si vous souhaitez une transaction plus officielle.

Avec une carte bancaire

Votre carte bancaire est également à emporter lors de votre voyage au Japon. Elle est généralement utilisée pour le règlement des sommes importantes. Pour la location d’un hébergement par exemple, votre carte peut être très utile. Dans la mesure où vous ne disposez pas de liquides sur vous, vous pouvez également vous en servir pour manger dans les restaurants. Ceci n’est cependant pas valable dans certains restaurants bon marché qui n’acceptent pas les cartes bancaires.

Le mieux serait donc de vous informer avant de vous rendre dans un endroit pour souper. Plusieurs types de cartes sont acceptés dans les boutiques et restaurants au Japon. Toutefois, il arrive que l’American Express soit refusée dans certains commerces. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises, il est donc préférable d’emporter au moins deux cartes bancaires pour pallier ces situations. Dans la mesure où vous n’avez qu’une seule carte sur vous, prenez la précaution d’avoir assez d’argent en espèces pour vos dépenses.

Avec vos empreintes digitales

Étant une terre technologique, un moyen de paiement innovant que vous devrez retrouver au Japon lors de votre séjour est le règlement par empreintes digitales. Réputé pour son avancée technologique, le pays du soleil levant prévoit la mise en place d’un programme de test. Cela, dans différents hébergements, restaurants et commerces prisés par les voyageurs étrangers, pour rendre plus pratique leur séjour.

C’est une fois que les empreintes digitales sont sauvegardées avec les données de la carte de crédit à l’aéroport que les touristes seront en mesure d’utiliser ce moyen de paiement pour faire leurs achats au Japon. Un lecteur d’empreintes doit être présent sur les caisses des établissements concernés. Une innovation notamment favorisée par l’organisation des J.O de Tokyo, prévus entre juillet et août 2020. À cette occasion, de nombreux visiteurs sont attendus dans le pays.

Vous voilà à présent prêt pour affronter votre voyage au Japon. Faites vos valises et réservez votre billet pour découvrir une terre partagée entre traditions et technologie.