Comment soigner la gale avec cette recette de grand-mère ?

Cultureua.com » Santé » Comment soigner la gale avec cette recette de grand-mère ?

La gale est une maladie hautement contagieuse qui concerne toutes tranches d’âge et toutes les couches de la société. Cette maladie se manifeste essentiellement par des démangeaisons et se transmet de manière directe ou indirecte par contact cutané.

Au regard de l’inconfort que peut procurer cette maladie et les risques encourus par les proches d’un malade, il est important de connaître quelques recettes de grand-mère pour s’en débarrasser.

Dans les lignes qui suivent, nous vous proposons de découvrir 9 remèdes naturels pour soigner la gale.

L’eau de javel

Voici un premier remède avec lequel vous pouvez vous débarrasser de la gale. L’eau de javel en effet peut aider à tuer les acariens. Pour utiliser ce remède, il faut préparer au préalable une solution en mélangeant une portion d’eau de javel et quatre portions d’eau simple. Pour le traitement, il faut simplement pulvériser le mélange sur la zone touchée. Vous devez répéter l’opération deux fois par jour, et ceci, pendant quelques jours.

Le curcuma

Cette plante possède des propriétés antiseptiques et antiinflammatoires et donc s’avère très utile pour vous soulager de la gale. Pour ce remède, vous aurez à suivre quelques étapes.

  • Vous allez d’abord mélanger une cuillère à soupe de poudre de curcuma avec quelques gouttes de jus de citron et de l’eau pour faire une pâte.
  • Vous devez ensuite appliquer la pâte sur la zone affectée par la gale.
  • Laissez la pâte agir pendant une heure environ.
  • Enfin, vous pouvez rincer à l’eau tiède.

Vous devez effectuer ce traitement une fois par jour jusqu’à noter une différence significative. Dès lors, vous pouvez arrêter le traitement.

Le gel d’aloe vera

L’aloe vera est une plante qui dispose de multiples vertus. Elle possède des propriétés antimicrobiennes et bien d’autres propriétés qui font d’elle une plante très utile pour de nombreuses affections cutanées dont la gale. Le traitement de la gale avec le gel de l’aloe vera n’est pas très compliqué. Vous aurez juste à appliquer le gel d’aloe vera frais sur la partie infectée de la peau. Ensuite, vous devez laisser agir pendant 30 minutes environ avant de rincer avec de l’eau tiède. Cette opération devra être répétée deux à trois fois par jour. Le traitement qui pourrait durer quelques semaines s’arrête une fois que vous observez une amélioration.

L’huile d’arbre à thé

Cette huile possède un constituant qui s’avère efficace pour tuer les parasites qui causent la gale. Aussi, les propriétés antiinflammatoires, antiseptiques, antibactériennes, antifongiques, antiparasitaires de cette huile lui permettent d’être un remède très efficace pour le traitement de la gale.

Pour ledit traitement, il vous faut dans un premier temps préparer une solution. Cette solution s’obtient en mélangeant une cuillère à soupe d’huile d’arbre à thé et une cuillère à soupe d’huile d’olive. La solution devra être appliquée sur la zone touchée par la gale en utilisant une boule de coton. Cette méthode qui accélère le processus de guérison doit être appliquée deux fois par jour pendant deux à trois semaines pour obtenir satisfaction.

L’huile essentielle de clou de girofle

L’huile essentielle de clou de girofle peut aussi servir à concocter un remède qui débarrassera de la gale. Cette huile possède en effet des propriétés antimicrobiennes, antiinflammatoires et analgésiques. Pour le traitement, vous devez d’abord préparer une solution en procédant au mélange de certains ingrédients.

  • 10 gouttes d’huile de clou de girofle.
  • Une cuillère à café de miel.
  • Une cuillère à café d’huile de noix de coco.

Ces trois ingrédients mélangés donnent une solution que vous aurez à frotter sur la partie touchée par la gale. Faites cela deux fois par jour et la guérison viendra au bout de quelques jours.

L’huile de neem

Pour le traitement des problèmes de peau, l’huile de neem peut servir de remède. Cette huile possède en effet des propriétés antibactériennes et antifongiques très utiles dans le traitement de la gale. D’abord, l’odeur de l’huile de neem permet de stopper la propagation de la gale et ensuite l’application du remède à base de cette huile permet d’éliminer les bactéries de la gale.

En ce qui concerne le traitement, vous avez juste à appliquer ces quelques étapes.

  • Vous devrez d’abord concocter une crème en mélangeant 5 cl d’huile de neem avec une même quantité de poudre de curcuma.
  • Appliquer la crème obtenue sur la partie touchée par la gale. Vous devez le faire deux à trois fois par jour pendant le temps nécessaire pour une guérison complète.

L’huile de lavande

Il existe également un remède à base d’huile de lavande pour guérir de la gale, car l’huile de lavande pure a la propriété de tuer les parasites. Pour ce remède-ci, il vous faut mélanger des quantités équivalentes d’huile de lavande pure et d’alcool à friction. Appliquer la solution ainsi obtenue sur la zone touchée par la gale en procédant à un massage doux. Le massage permet à la solution de pénétrer la peau pour tuer les acariens et leurs œufs. Cette méthode est à utiliser deux fois par jour jusqu’à obtenir une guérison totale.

Le poivre de Cayenne

Le poivre de Cayenne a la propriété de brûler et de tuer les parasites comme les acariens responsables de la gale. Il constitue donc un bon remède pour un traitement efficace de la gale. Vous avez la possibilité d’utiliser ce produit de plusieurs manières. Nous vous proposons une de ces manières.

  • Vous ajoutez une tasse de poivre de Cayenne à l’eau chaude du bain.
  • Vous devez ensuite vous asseoir dans le bain jusqu’à ce que l’eau se refroidisse. Il est essentiel de protéger vos yeux, car le poivre de Cayenne peut brûler ou piquer.
  • Après cela, vous vous rincez le corps.

Cette méthode est à appliquer autant de fois que nécessaire pour une guérison complète. Vous avez aussi un autre moyen d’utiliser ce produit. Il s’agit de faire une pâte avec le poivre de Cayenne et quelques gouttes d’eau et de l’appliquer sur la zone touchée par la gale.

Le vinaigre blanc

Le vinaigre blanc est aussi un excellent remède contre la gale. Il change le pH de la peau au point de provoquer la mort des acariens, parasites responsables de la gale.

Pour le traitement, il vous faut d’abord mélanger une quantité égale de vinaigre blanc et d’eau dans un récipient. Ensuite, imbibez un coton de cette solution et appliquez-la sur la partie affectée par la gale. Après cela, vous devez laisser agir pendant 15 minutes environ avant de rincer à l’eau tiède. L’opération est à répéter trois fois par jour. Pour ce traitement, vous aurez besoin de 10 à 15 jours environ pour vous débarrasser complètement de la gale.

La gale est dangereuse. Appliquez l’une de ces solutions dès qu’un symptôme apparaît. Vous vous protégerez ainsi et votre entourage sera sauf.

Quels sont les symptômes de la gale ?

La gale est une maladie qui touche la peau et qui est due à un parasite et plus particulièrement à un acarien. On appelle cela un sarcopte. Mais cela serait trop simple s’il n’existait qu’un seul type de gale. Dans la réalité, on trouve :

  • la gale classique
  • la gale du nourrisson
  • la gale croûteuse

En ce qui concerne la gale dans sa forme classique, la première chose qui va vous interpeller est la présence de démangeaisons qui vous laissent tranquille la journée et qui deviennent plus importantes en fin de journée, généralement aux alentours de 20 heures. Ce prurit est quasi permanent va donc revenir chaque nuit. Attention, la gale étant très contagieuse, si vos proches sont dans le même état, il y a malheureusement peu de doute sur le fait que vous ayez attrapé la gale. Si vous prêtez attention aux zones qui vous grattent, vous pourrez observer évidemment des lésions que vous vous serez faites avec vos ongles, mais également des petites stries. Cela ressemble à de petites griffures sinueuses pas plus grandes que quelques millimètres. Elles se forment suite au passage du parasite sous les couches de l’épiderme. En plus de sillons, vous verrez également des vésicules de la taille d’une tête d’épingle. C’est là que le parasite se trouve. Il vous sera impossible de l’observer à l’œil nu. Seul votre dermato pourra le faire avec un dermatoscope qui a un grossissement de 10 fois. Que ce soit les sillons ou les vésicules, ces lésions se trouvent principalement entre les doigts, au niveau des poignets, des coudes et des aisselles pour les bras. Pour le reste du corps, sont concernés le nombril, les fesses, l’intérieur des cuisses, les parties génitales de l’homme et les seins de la femme.
La gale du nourrisson va atteindre d’autres régions qui seront épargnées chez un adulte. Ainsi, vous pourrez observer des vésicules sur le visage d’un enfant, sur les paumes des mains et la plante des pieds, en plus des aisselles.
La gale croûteuse est également appelée gale hyperkératosique. Ce sont les personnes âgées qui sont concernées par cette forme de gale. Tout le corps de la personne peut être atteint et il y a peu de démangeaison avec cette gale. Elle est cependant extrêmement contagieuse car le nombre de parasites est impressionnant. La peau a un aspect rougi et très épaissie avec des croûtes et des desquamations.
En plus de ces 3 formes de gale, il se peut que cela se complique. Vous pouvez alors être face à une gale qui s’est infectée avec une bactérie. Et pour ne pas la nommer, il est question du staphylocoque présent chez près de 30 % de la population.
Une autre complication peut apparaitre si vous avez une peau à tendance sèche ou si vous faites des réactions allergiques au traitement. Il s’agit de plaques d’eczéma.

Comment attrape-t-on la gale ?

Près de 300 millions de personnes sont atteintes par la gale à travers le monde entier. Tout le monde peut être touché, peu importe votre niveau socio-économique. Ce n’est pas une maladie qui concerne uniquement les personnes avec peu de moyen, ou avec une hygiène un peu négligée. Tout le monde est vraiment concerné par ce sarcopte. La gale humaine est une maladie très contagieuse, tout comme la gale qui peut toucher nos animaux domestiques. Elle se transmet par contact physique. Forcément plus le contact sera prolongé et plus il y aura de risque de se le transmettre. Le contact physique en peau à peau est donc très à risque, si vous portez un enfant ou si vous lui tenez la main par exemple. Mais la contamination peut également se faire indirectement après avoir été en contact prolongé dans l’environnement. Le canapé, les draps sont particulièrement des endroits risqués. Les objets inertes comme les vêtements peuvent aussi être une source de contamination, comme les manteaux et vestes sur un porte-manteau ou encore le bac à linge sale. La transmission est également plus élevée lorsqu’il y a une combinaison avec la chaleur et l’humidité. C’est pour cela que le lit est peut-être l’endroit où il y a plus de risques d’attraper la gale. Si en plus on ajoute que cette maladie parasitaire peut aussi se transmettre par les relations sexuelles, un couple a peu de chances d’y échapper si l’un des deux a le sarcopte. La gale fait parti des infections sexuellement transmissible.
Il est donc indispensable de traiter tous les membres de la famille lorsqu’un cas est déclaré dans le foyer. Vous devrez également désinfecter tout votre environnement pour en venir à bout et ne pas être de nouveau contaminé. Même si le parasite à l’origine de la gale ne survit que quelques jours en dehors de la peau, cela peut suffire pour que vous l’attrapiez. Pour votre literie, vous devez donc laver vos draps avec un programme lavant le textile à au moins 60 degrés. Avec une température inférieure, le sarcopte peut survivre même si vous utilisez du savon ou de la lessive. Profitez-en également pour utiliser votre nettoyeur vapeur si vous en avez un, pour traiter votre matelas et vos oreillers, ainsi que votre canapé. Cet appareil permet de traiter naturellement tous les objets et textiles que vous ne pouvez pas laver à 60° en machine. Si vous n’en avez pas ou si vous avez peur que cela ne soit pas assez efficace, il existe des bombes aérosols pour traiter tout votre environnement.
En ce qui concerne la gale que les chiens ou les chats peuvent avoir, elle peut vous être transmise également. Cependant, l’acarien responsable de la gale du chien n’est pas le même que chez l’homme. Il ne pourra donc pas se reproduire sous votre peau. À partir du moment que vous aurez traité votre animal et son environnement (panier et éventuellement tapis et canapé s’il y a accès), votre système immunitaire va éliminer les parasites en quelques jours.

Comment éviter la propagation de la gale ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté pour éradiquer et stopper la propagation de la gale, il est important de comprendre le cycle de reproduction de ce parasite, d’autant plus que vous ne pourrez pas l’observer à l’œil pour savoir s’il est encore présent. Vous ne pouvez pas non plus vous fier au symptôme de la démangeaison, car vous pouvez vous gratter encore plusieurs semaines après que la gale ne soit plus.
Vous devez donc savoir que c’est la femelle qui est responsable de la gale. Si elle loge dans une vésicule sous votre épiderme, elle se déplace également en creusant des sillons. Vous pouvez d’ailleurs les observer sur votre peau. C’est dans ces galeries qu’elle pond ses œufs. Pourquoi je vous parle de cette femelle et de ses œufs ? Tout simplement car les œufs éclosent en général entre 3 et 5 jours après avoir été pondus par le parasite femelle. C’est pour cela que le traitement doit être renouvelé pour être certain que de nouveaux parasites ne soient pas apparus après le premier traitement. Ces larves vont mettre entre 2 à 3 semaines pour devenir adultes et donc pouvoir pondre à leur tour. En plus, cet acarien est capable de se déplacer jusqu’à plusieurs centimètres par heure. Sachez en tout cas, qu’il ne résiste pas à une température supérieure à 55 degrés. Il supporte également difficilement des températures en dessous de 20 degrés. Il va alors moins se déplacer et tout simplement mourir. Vous pouvez donc mettre du linge fragile à la cave durant 2 ou 3 jours. Si vous avez un grand congélateur, enveloppez l’objet dans un sac-poubelle hermétique et le tour sera joué. Mais à côté de ces petits gestes pour décontaminer votre environnement, bloquer la propagation devra obligatoirement passer également par le traitement de chaque membre de la famille. Vous avez eu sur cette page 9 remèdes naturels. Il est tout de même recommandé d’aller consulter votre médecin pour être certain qu’il s’agisse bien de la gale et non pas d’une autre maladie dermato. Il pourra en plus vous prescrire un traitement qui est remboursé par la Sécurité Sociale. Il s’agit de l’ivermectine. Ce médicament se prend en une seule dose, mais il est recommandé de renouveler la prise 2 semaines après, comme je vous le disais pour être certain que les larves qui ont éclos soient toutes détruites. Vous pouvez également avoir une prescription complémentaire de la crème à base de benzoate de benzyle. En tout cas, la gale ne se guérit pas toute seule. Il est impératif de prendre un traitement adapté pour tuer le parasite, les larves et les œufs.
L’idéal est d’isoler la personne porteuse de la gale pendant 3 jours suivant la prise du traitement. Pensez également à avertir l’école ou la crèche, en cas de contamination pour que tout le monde puisse inspecter sa peau et se traiter au besoin.

Comment tuer la gale chez la femme enceinte ?

Comme c’est souvent le cas, une femme enceinte ou une femme qui allaite son bébé ne peut pas prendre les mêmes traitements qu’à l’ordinaire. Dans les 9 remèdes de cette page, les huiles essentielles sont notamment proscrites. En effet, elles peuvent passer la barrière placentaire et être neurotoxique chez le fœtus. En ce qui concerne le traitement oral prescrit par le médecin pour tuer le sarcopte, là encore il y a des contre indications. L’ivermectine ne peut pas être donné à une femme enceinte. Rassurez-vous, il existe des alternatives si vous attendez un futur événement. Vous pourrez prendre une autre molécule : la permethrine. Le nom du médicament est le Topiscab et est disponible en crème. Elle peut également être utilisée chez les enfants. Le Topiscab peut être délivré en pharmacie sans avoir de prescription médicale. Il coûte environ 18 euros, mais si vous avez une ordonnance, il sera pris en charge par la Sécurité Sociale à hauteur de 65 %.
Comme pour la prise du traitement acaricide pris par la bouche pour les femmes non enceinte, la crème Topiscab devra être appliquée 2 fois à intervalle d’une semaine pour tuer les larves qui auraient éclos. L’idéal est de faire cette application de crème après avoir pris votre douche, car la crème doit rester en place au moins 8 heures. C’est pourquoi, il vaut mieux mettre la crème après votre douche, au moment d’aller vous coucher. Si vous devez vous laver les mains dans ce laps de temps, vous serez obligé de remettre de la crème. Même chose pour un enfant. Pour l’application, mettez-la en fine couche et de manière uniforme. Insistez particulièrement sur :

  • les espaces entre les doigts et les orteils
  • les poignets
  • les coudes
  • sous les aisselles
  • les parties génitales et les fesses

Cependant, il est recommandé d’en appliquer sur tout le corps, sans oublier la plante des pieds, le cou et la nuque, ainsi que la paume des mains. En ce qui concerne le visage et les cheveux, ce n’est pas nécessaire de les traiter avec la crème, sauf si vous avez noté des lésions. En tout cas, chez un enfant de moins de 2 ans, ne mettez pas de crème autour de la bouche car il pourrait l’avaler en léchant. Attention si vous en appliquez dans les zones des parties génitales, la crème ne doit pas être en contact avec les muqueuses. C’est la même chose si vous avez des lésions sur la peau.

Sachez que pour un adulte, vous aurez besoin d’un tube entier pour une seule application. Passé les 8 heures d’action, autrement dit après une bonne nuit de sommeil, vous serez quitte à reprendre une douche pour éliminer complètement le reste de la crème. Bien entendu, vous serez aussi obligé de vous occuper de votre environnement. Autant vous le dire, c’est plutôt contraignant car vous serez obligé de laver vos draps, vos serviettes et votre linge tous les jours à 60 degrés et cela durant 15 jours.

Comment soulager la démangeaison de la gale ?

La démangeaison est un symptôme auquel vous ne pourrez pas échapper si malheureusement vous avez attrapé la gale. Non seulement, vous vous gratterez tous les soirs et durant la nuit, ce qui ne va pas vous permettre de bien vous reposer, mais en plus le grattage persiste jusqu’à 4 semaines après avoir été traité. Alors comment faire pour soulager les démangeaisons liées à la gale. La première chose à faire est d’éviter d’attraper une surinfection en vous grattant. Coupez donc vos ongles courts et lavez-vous les mains plusieurs fois par jour et notamment en fin de journée, car je le rappelle c’est à ce moment-là que le prurit est le plus présent. Il parait impossible de s’empêcher complètement de se gratter en cas de gale confirmé. Essayez de vous retenir, mais si vous n’en pouvez plus que vous allez vous grattez, faites-le avec la paume de votre main et non avec vos ongles. Cela sera aussi efficace. De plus, vous ne vous créerez pas de lésions et limiterez ainsi le risque d’infection supplémentaire. Si vous avez des lésions de grattage, désinfectez la zone pour éviter une infection. Vous pouvez aussi mettre un pansement dessus pour faire une barrière aux germes et également vous empêcher de vous gratter à cet endroit. Si vous vous grattez durant la nuit sans vous en rendre compte, je vous conseille de mettre des gants.
Venons en maintenant au méthode pour calmer le grattage. Vous pouvez commencer par prendre une douche froide. Le froid est connu pour réduire les démangeaisons. Une fois que vous vous êtes séché en vous tamponnant (et non en frottant votre peau), vous pouvez appliquer une crème hydratante sur votre peau. Si vous avez des packs en gel qui se conservent au froid, vous pouvez les utiliser pour calmer une crise de démangeaison intense. Si vous n’en avez pas, vous pouvez prendre les glaçons de votre congélateur ou freezer. Attention cependant à ne pas les poser directement à même la peau pour vous éviter de vous brûler. Pour éviter de mettre de l’eau partout, lorsque le glaçon va fondre, vous pouvez le mettre dans un sac congélation et ensuite l’appliquer sur les endroits qui vous grattent. Le froid va avoir un effet anesthésiant et donc stopper temporairement la démangeaison.
Si vous avez des huiles essentielles dans votre placard, vous pouvez sortir celle de menthe poivrée. En effet, le menthol qu’il contient va déclencher une sensation de froid et va anesthésier localement, comme le glaçon. Vous pouvez donc combiner alternativement ces 2 méthodes. L’huile de calendula peut également vous apaiser. Enfin pour être plus précis, c’est le faradiol de la calendula qui va calmer la démangeaison, combiné aux acides gras de l’huile qui vont laisser un film apaisant sur la peau.
Si malgré ces conseils, la démangeaison est bien trop importante et insupportable, demandez à votre médecin qu’il vous prescrive un anti-histaminique.

Quelle huile essentielle anti gale choisir ?

Les huiles essentielles sont de plus en plus présentes dans les foyers. Le catalogue est plutôt varié. Vous trouverez donc facilement des huiles pour de nombreux usages. Néanmoins il convient d’être prudent et de ne pas les utiliser, si vous n’y connaissez absolument rien, ou si vous n’avez pas été conseillé avec attention. En effet, certaines huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées chez :

  • la femme enceinte
  • les enfants de moins de 6 ans
  • les personnes souffrant de certaines pathologies comme l’épilepsie

Le mode d’administration n’est pas forcément commun à toutes les huiles essentielles. Certaines peuvent être avalées, tandis que d’autres auront besoin d’être mélangée à une huile de massage. La posologie, la reconstitution sont également à suivre scrupuleusement. Mais venons-en maintenant aux huiles essentielles utiles en cas d’infection à la gale. Vous avez celles qui sont antiparasitaires et qui vont donc tuer le sarcopte. Vous en avez d’autres pour calmer les démangeaisons. L’huile essentielle de clou de girofle est l’une des meilleures pour tuer le parasite responsable de la gale. Elle ne soit jamais être utilisée pure, mais diluée dans une huile végétale. L’eugénol qui le compose est un actif très puissant et va même agir sur les larves. Vous pouvez aussi en vaporiser sur votre literie. Pour cela, mettez 2 gouttes dans un vaporisateur contenant 50 cl d’eau. Le tea-tree, connu aussi sous le nom d’huile essentielle d’arbre à thé, est un antiparasitaire très polyvalent. Il agit en tant que répulsif avec son terpinèn-4-ol et également en stimulant le système immunitaire, notamment en augmentant la production de globules blancs. Vous pouvez aussi en mettre 2 gouttes dans votre gel douche, pour éviter d’être contaminé.
Pour calmer les démangeaisons, vous avez l’huile essentielle de menthe poivrée, dont j’ai déjà parlé dans une autre rubrique. Le menthol contenu dans l’huile va diminuer la sensation de grattage en anesthésiant la peau. Une seconde huile essentielle est également intéressante. Il est question de la lavande fine. Elle est même doublement intéressante car elle va en plus aider à la cicatrisation si vous avez des lésions de grattage. Le linalol et l’acétate de linalyle vont eux, vous apaiser tant sur le plan cutané qu’au niveau du sommeil. Celui-ci est plus que perturbé avec les démangeaisons nocturnes qui vous réveillent nuit après nuit.
En fonction de toutes ces huiles, je vous propose de vous créer une préparation maison et naturelle contre la gale. Pour cela vous aurez besoin de :

  • 10 gouttes d’huile essentielle de Lavande Fine
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Menthe Poivrée
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Clou de Girofle
  • 20 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree

Vous devrez mélanger ces huiles essentielles dans une huile végétale thérapeutique. Je vous conseille un macérat huileux à base de calendula. Pour conserver ce mélange, il est préférable de le mettre dans un flacon opaque pour qu’il soit à l’abri de la lumière et ne soit pas altéré. Vous devrez utiliser 2 gouttes du mélange sur chaque zone de votre corps atteint par la gale. Vous pouvez le faire 2 fois par jour et cela jusqu’à ce que les démangeaisons aient disparues. Cela peut donc durer plus d’un mois. Attention, comme beaucoup de produits, vous ne devez pas en mettre sur vos parties intimes.