Comment isoler un mur de garage en parpaing ?

Cultureua.com » Bricolage » Comment isoler un mur de garage en parpaing ?

Savez-vous qu’une baisse de température dans votre garage peut faire ressentir le froid dans les pièces voisines ?

C’est pour remédier à cette situation qu’il est conseillé de faire l’isolation thermique de cette pièce de votre habitation souvent négligée.

L’isolation est de plus requise pour vous permettre de réaliser des économies sur votre consommation en énergie électrique et en eau. Plusieurs paramètres entrent en compte pour l’isolation d’un garage. Toutefois, isoler un mur de garage en parpaing est la base de toute l’opération. Découvrez comment vous y prendre à travers cet article.

Utiliser la technique de base

Avant tout projet d’isolation de murs de garage en parpaing, vérifiez en amont l’emplacement du garage. Identifiez clairement si la température peut y être augmentée en fonction des rayons de soleil. Si oui, l’isolation n’est pas efficace. Dans le cas inverse (particulièrement pour les localités où règne l’humidité), vous pouvez procéder à l’isolation des murs en parpaing. La technique basique qui permet d’avoir une meilleure assurance pour le résultat est semblable à celle de l’isolation de logement.

Les étapes de l’isolation

Voici ci-après, les étapes essentielles pour isoler le mur de son garage en parpaing :

  • Avec la largeur de l’isolant, fixez l’ossature métallique,
  • comblez tous les trous avec le bloc d’isolant,
  • fixez les plaques de plâtre (sur l’ossature métallique),
  • faites la peinture des murs.

Il faut également préciser qu’avant de peindre les murs, vous devez d’abord faire la réalisation des joints.

Les avantages de la technique de base

La méthode basique d’isolation de mur de garage en parpaing est certes complexe, mais elle est efficace. C’est elle qui permet de supprimer rapidement les déperditions de chaleur. Elle est particulièrement efficace lorsque vous utilisez un chauffage d’appoint dans le garage. Aucune chaleur ne s’échappera avec cette méthode d’isolation des murs. Le seul petit inconvénient, c’est que la mise en application de cette méthode requiert une certaine patience de votre part. Elle prend généralement du temps et particulièrement lorsque la superficie du garage est grande.

Utiliser la technique accélérée

Manquez-vous de temps pour appliquer la méthode de base pour l’isolation ? Craignez-vous de ne pas savoir vous y prendre ? Il existe pour vous une autre méthode, plus simple et plus rapide. De plus, vous n’avez aucunement besoin de compétences dans le domaine avant de vous y lancer. Voici en quoi consiste ladite technique.

Les étapes de la méthode accélérée

La première étape à franchir pour cette méthode, c’est l’acquisition d’un isolant prêt à l’emploi. Il est facile de le coller puisqu’il est déjà recouvert de plaque de plâtre. Voici la procédure :

  • L’identification des emplacements des différents blocs,
  • la prise des mesures des différents blocs,
  • la coupure des blocs sur la base des mesures prises,
  • la réalisation des joints.

Pour un garage dont les murs ont chacun 20 m — de superficie, le temps d’isolation avec cette méthode est d’une journée. Ce délai se trouve considérablement réduit lorsque l’on se fait aider (pourquoi pas d’un proche ?).

Les avantages de la méthode accélérée

Le premier avantage qu’il faut reconnaître à cette méthode d’isolation, c’est son attractivité justement en raison de sa facilité. L’autre facteur à son avantage est la rapidité. Vous gagnez du temps avec cette méthode. Cependant, l’orientation de votre garage a également un impact sur cette méthode.

Pour les garages exposés au Nord, il faut choisir de préférence, les versions de 10 cm d’épaisseur. De même, les zones humides doivent être identifiées avant la mise en application de cette méthode. Elles subiront alors un traitement conséquent pour écarter tout risque de moisissure.

Si toutefois, vous tombez quand même dans cette situation, il faudra au-delà de l’isolation du mur en parpaing, faire recours à l’emploi d’une lame d’air. Cette pose doit se faire entre le mur et l’isolant utilisé. Vous pouvez également opter pour l’achat des appareils indiqués pour la suppression de l’humidité à l’intérieur.

Voilà donc ! Vous avez ainsi deux méthodes intéressantes pour réaliser l’isolation d’un mur de garage en parpaing. Mettez-vous donc au travail ! Si par ailleurs, vous souhaitez isoler votre garage afin de l’utiliser comme une pièce, la technique d’isolation thermique à utiliser est toute autre. Renseignez-vous donc à ce sujet avant de vous y lancer. Pour finir, nous vous encourageons à solliciter les services d’un professionnel de l’isolation pour avoir un résultat plus satisfaisant.