Comment créer un plan de relevé d’architecture ?

Cultureua.com » Administration » Comment créer un plan de relevé d’architecture ?

Le relevé d’architecture est la représentation graphique d’un ouvrage existant, en vue d’y entreprendre des travaux de rénovation. C’est une opération qui prend en compte l’aspect sensible de l’environnement ou du terrain qui doit faire l’objet de reconstruction. Dans ce contexte, diverses actions sont entreprises par les techniciens du domaine. Voici la procédure à suivre pour créer un plan de relevé d’architecture.

Procéder à l’examen du terrain pour découvrir d’éventuelles ressources naturelles ou vestiges

Pour créer un plan de relevé d’architecture, il faut commencer par examiner le sol pour vérifier l’existence de potentielles ressources naturelles ou vestiges humains comme :

  • les statuettes ;
  • les ossements ;
  • les cimetières anciens ;
  • les nappes phréatiques ;
  • les cours d’eau souterrain ;
  • etc.

En réalité, le but de cette opération est d’éliminer tous les risques liés à la destruction des trésors millénaires. Elle vise également à prévenir une détérioration progressive de la qualité des ressources naturelles, y compris le sol. Dans ce cadre, le service régional de l’archéologie (SRA) a défini des zones dans certains secteurs reconnus comme étant sensibles.

Pour faire le relevé d’architecture d’un site sensible, les archéologues réalisent donc un diagnostic des lieux en vue de constater la présence ou non de vestiges. S’ils en découvrent, les scientifiques apprécient l’intérêt de ces ruines pour l’archéologie et l’histoire. Généralement, ces études ne révèlent rien d’extraordinaire. Cependant, exceptionnellement, certains cas de diagnostics sont suivis de fouilles.

Etudier la faune et la flore du site en architecture

building-concept-civil-male-engineer-working-on-blueprint-architectural-project-at-desk-in-officeDans le cadre de l’assainissement d’une ville ou de bâtiments particuliers, le relevé d’architecture évalue l’impact des travaux sur la faune et la flore établie dans l’environnement concerné. En réalité, cet aspect de l’expertise vise à élaborer des solutions qui combinent la préservation de l’environnement et le projet de rénovation d’habitat.

À ce titre, pour faire un relevé architectural d’un vieux bâtiment, les techniciens dénombrent et localisent les zones naturelles sensibles dans le secteur. Ensuite, l’étude aborde les espèces animales et végétales qui s’établissent dans le milieu environnant. Elle détermine principalement les périodes propices à leurs observations et les impacts plausibles du projet sur la faune et la flore.

Au terme des recherches, l’expertise se concentre sur les solutions idoines visant à supprimer les impacts négatifs prévisibles. En cas d’absence de possibilités de suppression des risques de dommages, les acteurs étudient les mesures pouvant réduire considérablement les impacts des travaux sur la faune et la flore. Aussi, ils développent des mesures compensatoires en vue d’atténuer les impacts résiduels persistant.

Créer le plan pratique du relevé d’architecture

Pour créer plan de relevé d’architecture, il est indispensable de donner avec précision la correspondance exacte des cotes et des dimensions réelles de l’ouvrage, objet des travaux. En réalité, il s’agit de la reconstitution de la documentation technique du site en prévision des éventuelles déformations subies par le chantier.

Dans ce contexte, les relevés d’architecture reposent sur les mesures (cotation en mm) au début de tout projet. C’est ainsi principalement lorsqu’il n’existe au préalable aucun plan ou dessin millimétré de l’ouvrage. Les maîtres d’œuvre et maîtres d’ouvrage prennent alors les dimensions exactes de toutes les pièces, y compris les secteurs du design d’espace.

Les techniciens utilisent les outils tels que le décamètre ou double décamètre pour mesurer les grands espaces. Le double mètre rigide et souple et le fil à plomb servent à prendre les dimensions réduites. Par ailleurs, le télémètre à laser permet de déterminer aisément les longues distances et calculer les surfaces.

Créer un plan d’architecture en situation complexe

Créer un plan d'architecture en situation complexePour une simple maison ou un batiment peut improtant, un architecte peut envisager d’utiliser son télémètre et de procéder à quelques mesures par lui-même avant de dessiner l’immeuble avec un logiciel de DAO grâce aux mesures récupérées. Mais dans certains cas particuliers, par exemple avec une maison de maitre, un hôtel, des bureaux ou un parking, cela devient vite impossible… Les mesures à prendre sont trop nombreuses et le temps consacré à cette étape préliminaire deviendrait intolérable pour tout le monde. Les frais ou les délais exploseraient bien vite.

Heureusement, il existe des solutions pour obtenir des relevés d’architecture même dans des situations particulièrement complexes. Nuage3D en est une. Il faut dire que Nuage 3D est expert dans le domaine du relevé pur. Pour cela, l’entreprise utilise des outils spécialisés à la pointe de la technologie, comme le scanner laser 3D. Avec ces outils, on peut facilement détailler des relevés déjà obtenus ou plus simplement accélérer le processus global. Au final, on peut obtenir 3 degrés de précision des relevés selon les besoins :

  1. On peut obtenir un nuage de points prétraités.
  2. On peut aussi obtenir un dessin en 2 dimensions classique.
  3. Pour les projets les plus complexes, on peut également obtenir une modélisation 3D avec une précision millimétrique.

N’hésitez donc pas à consulter le site de nuage 3D pour en savoir plus sur les méthodes utilisées et surtout sur les services disponibles. Nuage 3D intervient partout en Belgique et au Luxembourg. Selon les projets, les résultats peuvent être obtenus entre 3 et 14 jours à des tarifs particulièrement avantageux. Notez pour terminer que la société propose également une explication des rendus obtenus en fin de mission, et même une formation sur le traitement de nuages de points si le besoin s’en fait sentir.

Créer un plan d’architecture en situation complexe

Pour une simple maison ou un batiment peut improtant, un architecte peut envisager d’utiliser son télémètre et de procéder à quelques mesures par lui-même avant de dessiner l’immeuble avec un logiciel de DAO grâce aux mesures récupérées. Mais dans certains cas particuliers, par exemple avec une maison de maitre, un hôtel, des bureaux ou un parking, cela devient vite impossible… Les mesures à prendre sont trop nombreuses et le temps consacré à cette étape préliminaire deviendrait intolérable pour tout le monde. Les frais ou les délais exploseraient bien vite.

Heureusement, il existe des solutions pour obtenir des relevés d’architecture même dans des situations particulièrement complexes. Nuage3D en est une. Il faut dire que Nuage 3D est expert dans le domaine du relevé pur. Pour cela, l’entreprise utilise des outils spécialisés à la pointe de la technologie, comme le scanner laser 3D. Avec ces outils, on peut facilement détailler des relevés déjà obtenus ou plus simplement accélérer le processus global. Au final, on peut obtenir 3 degrés de précision des relevés selon les besoins :

  1. On peut obtenir un nuage de points prétraités.
  2. On peut aussi obtenir un dessin en 2 dimensions classique.
  3. Pour les projets les plus complexes, on peut également obtenir une modélisation 3D avec une précision millimétrique.

N’hésitez donc pas à consulter le site de nuage 3D pour en savoir plus sur les méthodes utilisées et surtout sur les services disponibles. Nuage 3D intervient partout en Belgique et au Luxembourg. Selon les projets, les résultats peuvent être obtenus entre 3 et 14 jours à des tarifs particulièrement avantageux. Notez pour terminer que la société propose également une explication des rendus obtenus en fin de mission, et même une formation sur le traitement de nuages de points si le besoin s’en fait sentir.