Visiter le Vietnam 3 semaines : les incontournables à voir !

Cultureua.com » Tourisme » Visiter le Vietnam 3 semaines : les incontournables à voir !

En Asie, plusieurs pays dont le Vietnam fascine les touristes. Cette ancienne colonie française est située au sud-est de ce grand continent. Si vous avez pris un congé de trois semaines et que le cœur vous dit de changer d’air, la meilleure destination, c’est le Vietnam. Ce pays est étonnant par son histoire. Et tout commence par là. Avant de prendre votre vol, il y a quelques informations générales à connaître sur ce pays et son histoire.

Informations générales sur le Vietnam

Le Vietnam est un pays fier qui comme un roseau plie devant l’adversité, mais ne rompt jamais. Au départ, personne ne pouvait prédestiner à ce pays l’essor économique qu’il connaît actuellement. Née le 2 septembre 1945, jour de la proclamation de son indépendance par Ho Chi Min, la République du Vietnam a connu une période ténébreuse de 30 ans au cours de laquelle les combats pour la réunification faisaient rage. Dans le même temps, ils ont dû affronter les soldats américains venus lutter contre le communisme, une guerre qu’ils gagneront face à l’oncle Sam. Les États-Unis subissaient ainsi la plus cuisante et honteuse bérézina de leur histoire. Après cette période sombre de l’histoire du pays, tout était à reconstruire. Le réveil du dragon interviendra en 1994 après la levée de l’embargo. Le miracle économique ne tardera pas à s’opérer. Jusqu’à aujourd’hui, le Vietnam figure parmi les dragons de l’Asie, appellation de ces pays qui ont connu un extraordinaire développement dans la partie sud-est de ce continent. Le moyen le plus utiliser pour venir au Vietnam, c’est l’avion et c’est un vol que vous allez probablement prendre pour rallier Hanoi, la capitale ou toute autre ville du pays. Cependant, avant de partir, assurez-vous d’avoir votre passeport valide, vous n’avez pas besoin de visa.

Ne faut-il réellement pas un visa ?

Si vous êtes touristes français, sachez que si votre séjour en terre vietnamienne excède 15 jours vous ne serez pas exempté de visa. Cependant, il y a une bonne nouvelle, car les autorités vietnamiennes ont décidé de ne pas exiger le visa aux touristes français jusqu’en mars 2020. Ce qui facilite les choses. Alors, il ne reste plus qu’à acheter votre billet d’avion et faire vos valises. Cependant, avant de partir, il est important de vous renseigner sur la période favorable pour un séjour au Vietnam.

Quand partir ?

Il faut choisir la période favorable pour se rendre au Vietnam et elle court de novembre à avril. Pendant cette période de l’année, le froid peut vraiment être un problème dans le nord du pays, surtout en hiver. En effet, il fait très froid dans cette région. Le centre du pays se découvre en février de préférence juste après les pluies. Au sud, le temps est sec et ensoleillé entre décembre et avril.

La période déconseillée pour se rendre au Vietnam court de mai à septembre. C’est la mousson et il vaut mieux attendre qu’elle passe. Ce qu’il faut également savoir, c’est qu’il y a un décalage horaire de six heures entre la France et le Vietnam, tenez-en compte pour prendre votre billet d’avion. Le pays dispose de deux grands aéroports : l’aéroport international de Tan Son Nhat et l’aéroport international de Nôi Bài. Vous allez probablement atterrir sur le tarmac d’un de ces aéroports. Après, il faudra trouver un moyen de transport pour rejoindre votre hôtel s’il se trouve dans le centre-ville.

Comment rallier le centre-ville du pays ?

À votre arrivée à l’aéroport international Tan Son Nhat de Ho Chi Min ville, prenez un taxi pour rejoindre le centre-ville. Ici, il n’y a pas l’ombre d’un train ou d’un métro. Le tarif appliqué par les taxis est de 8 euros, l’équivalent de 180 mille dongs. À l’aéroport international de Nôi Bài à Hanoi, il y a par contre des bus qui quittent ses terminaux T1 et T2. Ils desservent 8 destinations. Vous pouvez aussi prendre les taxis qui facturent la course à 15 euros, l’équivalent de 300 mille dongs, la monnaie locale.

Une fois dans votre hôtel qu’il faut de préférence trouver dans le vieux quartier de la ville, posez vos valises. Faites ensuite une petite sieste si possible avant de partir à la découverte de ce pays magnifique. Si vous avez atterri à l’aéroport d’Hanoi, c’est parfait, parce que c’est dans cette ville qu’il faut commencer votre séjour de trois semaines au Vietnam.

Tour des incontournables d’Hanoi en 4 jours et 3 nuits

Pour les quatre premiers jours de votre séjour, voici les endroits que vous pouvez visiter.

Le vieux quartier

Le vieux quartier est l’endroit où se trouvent les 36 rues des corporations. Elles sont célèbres parce qu’à chacune d’elles, correspond une profession. Il y a une rue parsemée de boutiques de tisseurs de soie, une autre abritant les joailliers et une autre occupée par les vendeurs d’instruments de musique et ainsi de suite.

Le Lac de l’épée

Dans le centre-ville de Hanoi se trouve le magnifique lac de l’épée. Selon la légende, c’est dans ce lac que Lê Loi, un héros du pays a pêché une épée. Elle lui a permis de vaincre les empereurs Mings qui régnaient sur la Chine arrachant du coup l’autodétermination du Vietnam à l’époque.

Le musée d’Ethnologie-de-Hanoi

Il est situé dans le centre-ville, c’est un endroit idéal pour apprendre un peu plus sur la culture de la cinquantaine d’ethnies qui cohabitent dans ce pays.

Le temple Ngoc Son

C’est sur le lac de l’épée que se trouve le temple Ngoc Son. Une appellation littérale de montagne de jade en français. C’est un sanctuaire construit pour honorer les esprits taoïstes et confucianistes. Il rend également hommage à Tràn Hung Dao, un héros du Vietnam. Ngoc Son vaut vraiment le détour. Avec 500 dongs, c’est déjà possible de le visiter.

Tran quoc

Un autre ravissement pour les yeux qui mérite le détour, c’est la pagode de tran quoc qui se trouve sur un îlot. Elle abrite la statue d’un Bouddha au nirvana.

Le palais impérial d’Hô Chi Minh. Hô Chi Minh

L’autre incontournable de Hanoi, c’est le palais impérial d’Hô Chi Minh. Hô Chi Minh est en réalité un personnage vénéré par les Vietnamiens, c’est le père de l’indépendance du pays. Il a passé sa vie dans ce palais jusqu’à sa disparition en 1969. L’endroit est un véritable lieu de pèlerinage. Il vous dit tout sur l’homme et vous permet de toucher du doigt la porte de la pièce où il recevait ses visiteurs. Vous aurez aussi à portée de vue le garage où se trouvent encore ses voitures de service et la pièce qui lui servait de bureau.

Le Mausolée d’Hô Chi Minh

À quelques jets de pierres du musée se trouve l’endroit où repose le corps de ce grand homme : le Mausolée d’Hô Chi Minh. Profitez pour visiter ce lieu, c’est à quelques pas seulement du musée.

Dans la ville d’Hanoi, il y a tant de choses à voir, mais Sa Pa aussi n’est pas du reste. Pour finir cette première semaine, allez admirer donc Sa Pa, c’est une ville montagneuse qu’on peut rapidement joindre en quittant Hanoi.

Tour des incontournables de SaPa en 3 jours

Une fois dans cette ville, faites-vous plaisir en visant les sites suivants.

Ham Rong

Ham Rong est un mont de SaPa. Il ne demande qu’à être exploré. N’hésitez donc pas à vous lancer à sa conquête. Une fois tout en haut, vous aurez une vue imprenable sur la ville entière et ses périphéries.

Fansipan

Tout comme Ham Rong, Fansipan est un mont. D’aucuns disent que c’est le toit de l’Indochine et ça fait rêver les touristes. Seulement, il est difficile de le conquérir parce qu’il culmine à 3141 mètres d’altitude. Pour donc permettre à tout le monde toucher son point culminant, il est mis à la disposition des touristes un téléphérique.

La chute de Thac Bac

On l’appelle la chute d’argent. L’eau qui tombe d’une altitude de 200 mètres se déverse dans le flux d’O Qui Ho. C’est un ravissement pour les yeux et vous avez l’occasion de laisser la nature vous émerveiller.

Les rizières de Sapa

C’est un spectacle coloré que ces rizières offrent. Elles s’étendent à perte de vue sur les versants des montagnes qui dominent la ville. Si vous partez à la découverte de ces rizières, vous aurez l’occasion de discuter avec les résidents. En effet, il n’est pas rare de se retrouver nez à nez avec des villageois quand on parcourt ce monde vert.

La seconde semaine de votre séjour au Vietnam ne sera pas moins agréable si vous partez la vivre sur l’île de Cat Ba.

Une semaine à Cat Ba

Cat Ba est une île très prisée des touristes. Lui consacrer une semaine entière vous permet de faire de très belles découvertes. Ainsi, entre autres, vous pouvez visiter les endroits suivants.

Le fort Cannon

Le fort Cannon est une construction japonaise de 1942 qui sera tour à tour utilisée par les Français et l’armée de la partie septentrionale du pays (le Viet Minh). Il a été un élément clé dans la défense du pays.

Le parc national

C’est un univers pour les passionnés de la nature. La végétation qui pousse sur ce territoire de plus de 16 mille hectares est subtropicale. Si vous faites un tour dans ce parc, vous croiserez outre la verdoyante flore, des curiosités comme le langur à tête dorée. C’est une espèce de singes qui n’est pas très répandue dans le monde. Admirez-les un moment avant de poursuivre votre découverte du parc sur les pistes de randonnées qu’il vous offre.

Le village flottant de Cat Ba

Cat Ba est une constellation de villages de pêcheurs. Pour les découvrir, il vous faudra partir en bateau, parce qu’ils se trouvent dans la baie de Lan Ha. Ces agglomérations flottantes sont propices à la pisciculture. On y élève aussi des huîtres perlières. Les villageois vous renseigneront certainement sur les techniques d’élevage.

La baie d’Ha Long

C’est peut-être le site touristique le plus connu du Vietnam. Cette baie qu’il est possible d’aller visiter en bateau depuis Cat Ba est une constellation d’îles et de formations rocheuses. Elle abrite aussi des grottes qui se sont au fil du temps taillé une renommée mondiale. La grotte des merveilles et celles de la surprise attirent par exemple des milliers de touristes.

L’autre coin du Vietnam qui exerce aussi un attrait formidable sur les touristes, c’est Hô Chi Min. Elle a suffisamment de choses à vous montrer au cours de votre dernière semaine dans le pays.

Une semaine à Hô Chi Minh

Hô Chi Minh porte le nom du père de l’indépendance du Vietnam. Elle est la capitale économique du pays. C’est aussi une ville aux trésors touristiques captivants. En voici quelques-uns.

La pagode de l’empereur de Jade

L’empereur de jade est une figure emblématique du Vietnam. Les taoïstes le considèrent comme leur dieu. Cette pagode lui est donc dédiée. Tout touriste peut la visiter sans débourser un kopeck. C’est une bonne nouvelle pour les portefeuilles parce qu’il y a des choses intéressantes à voir dans cette pagode qui auraient pu justifier le paiement de quelques Dongs. On trouve par exemple dans le temple des tortues. Elles vivent dans un bassin et sont marquées par des écrits pour certaines d’entre elles.

Le Palais de la Réunification

Il a une architecture qui rappelle les années soixante-dix, mais aussi le communisme. Ce qui est saisissant au niveau de cette construction, c’est la multitude de salles qu’on y trouve. Il y a des salles de jeux, de réceptions et des salons présidentiels. En effet, les présidents du Vietnam du Sud habitaient dans ce palais.

Le musée des souvenirs de guerre

Pendant la guerre du Vietnam, le peuple vietnamien a été héroïque. Il a réussi à infliger une cuisante défaite aux USA, mais ce n’est pas la victoire que raconte ce musée. Il présente les tableaux des atrocités commises par l’armée américaine. Vous y verrez également des photos insoutenables sur les crimes commis par les Chinois. En effet, la Chine a livré aussi des batailles aux Vietnamiens. C’est le site tout désigné pour les amoureux de l’histoire.

Se balader sur Nguyen Hue

Nguyen Hue est en réalité une rue sur laquelle on retrouve bien dressée la statue de Hô Chi Minh, le père de l’indépendance du pays. C’est aussi le siège du comité du peuple. Allez y faire un tour pour vous dégourdir les jambes et rincer vos yeux.