Comment gérer son stress avant une compétition sportive ?

Cultureua.com » Sport » Comment gérer son stress avant une compétition sportive ?

Le stress est l’une des émotions qui peut ruiner une compétition sportive. C’est pourquoi, il est important de réussir à le contrôler pour pouvoir réussir vos projets et vos objectifs.

Se préparer mentalement au stress d’une compétition sportive

La préparation mentale est la clé pour votre réussite dans le secteur sportif. Pour cela, il existe quelques conseils :

  • L’isolement durant quelque temps pour vous concentrer sur vous-même
  • Prendre confiance en vous, vous pouvez alterner des entraînements sportifs en plus de séances psychologiques pour vous aider à augmenter votre confiance
  • Retenir les expériences positives, vous pouvez écrire dans un carnet vos réussites, lorsque vous avez une période de doute vous pourrez le relire

De plus, de ces astuces pour votre mental, il existe des conseils pour pouvoir réussir à gérer vos sentiments et vos émotions.

6 astuces pour gérer son stress avant une compétition sportive

Il existe différentes astuces pour pouvoir avoir une meilleure appréhension d’une compétition sportive.

Être serein quant à sa préparation

La préparation physique est l’étape la plus importante puisque cela vous enlèvera tout d’abord une part du stress. Lorsque vous savez ce que vous pouvez donner, vous appréhendez moins ce moment en prenant confiance.

Anticiper son équipement

Cela dépendra de votre sport, mais il est important que vous ayez du matériel en plus au cas où un imprévu se passe. Vous devez faire quelques étapes de contrôle. Une semaine avant le jour-j contrôlez vos équipements besoins comme ça si vous pouvez avoir le temps d’en racheter. La veille, c’est aussi important de recontrôler, si vous devez faire de la couture ou partir en urgence en trouver d’autre. Les contrôles doivent être minutieux, ce qui vous permettra d’éviter des sueurs froides de dernière minute.

Établir son organisation

Une organisation établie pourra vous guider dans ce jour stressant, ce qui permet d’enlever quelques tensions. C’est-à-dire aller préalablement au lieu du concours pour ne pas se perdre durant le voyage et ne pas être en retard. Vous devez anticiper tous les risques sur le chemin. L’organisation est la clé pour la réussite d’un concours.

Respecter une routine durant les heures qui précèdent

Certains athlètes établissent ce que l’on pourrait appeler des tocs, mais ce sont juste une routine qui peut vous mettre en confiance. Ce qui signifie prendre le même petit déjeuné du matin des compétitions, s’échauffer de la même manière. Des rituels qui vous aident à maîtriser votre stress et de vous apaiser.

Faire des siestes ou des pauses de relaxation

Cela dépendra de votre horaire, mais si vous avez le temps faites une sieste de 10 minutes qui sera récupératrice ou une pause de méditation. Ce sont des choses qui rechargent vos batteries et stabilisent votre esprit. La méditation se fait les yeux fermés et vous n’avez plus qu’à imaginer un endroit agréable. Durant laquelle vous allez pratiquer la respiration profonde. C’est une méthode de sophrologie, vous devez respirer par le diaphragme et le centre abdominal. La technique se fait sur 3 étapes :

  • Inspirer par le nez ou la bouche en gonflant le ventre
  • Une fois l’inspiration maximale atteint, bloquer 3 à 4 secondes
  • Expirer uniquement en rentrant le ventre lentement

Cette technique est à renouveler 3 à 4 fois.

Écouter de la musique pour se détendre

Préparez-vous à l’avance une playlist motivante avec des sons que vous appréciez. Une étude canadienne a été fondée sur le fait que la musique pouvait détendre certains patients. Les résultats ont montré qu’ils ont une baisse de stress. La musique active l’hormone du bonheur qui se propage dans le cerveau. L’anxiété empêche de ce fait de se développer.

Relativiser

C’est le point le plus compliqué surtout lors de haute intensité sportive. Vous devez vous dire que c’est simplement un sport qui est votre passion. Certes, vous avez eu de longues périodes d’entraînements, mais ça n’empêche que vous devez voir ce moment comme une chose agréable.